Article N° 6474

GÉNÉRIQUES

La disparition de la mention "non substituable" inquiète les pharmaciens français

Abderrahim DERRAJI - 18 septembre 2019 17:22

Selon Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), la remise en cause des règles du non-substituable (NS), que prévoit l’article 66 de la LFSS 2019 (Loi de finnancement de la Sécurité sociale - 2019), coûtera au réseaux officinal 300 millions d’euros dès l’année prochaine.

Ce scénario exposé par le président de la FSPF prédit une perturbation du marché qui va impacter lourdement l’économie de la pharmacie. «En imposant un tarif de remboursement similaire à un TFR, reviendra à remettre en scène des produits princeps au niveau des génériques », a indiqué Philippe Besset.

La baisse de prix du princeps et la perte de rémunération sur le médicament générique estimée sur la base d'une perte de 20 % du marché du générique, pourraient, selon le scénario de la FSPF faire perdre aux officinaux 300 millions d’euros en 2020.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

Sondage

ÉLÉCTION OU REGIONALISATION

Pensez-vous qu'il faut organiser les élections ordinales sans tenir compte de l'avancement du projet de régionalisation ?
Pensez-vous qu'il faut attendre la mise en place de la régionalisation, ensuite organiser les élections ordinales?
Sans opinion

Sponsorisé par