Article N° 6333

PRIX DU MÉDICAMENT

Forum de l’OMS sur les médicaments : pas de prix justes sans transparence !

Abderrahim DERRAJI - 16 avril 2019 17:40

Les délégués des gouvernements et des organisations de la société civile qui ont pris part au forum mondial sur le juste prix des médicaments et l’accès aux médicaments, se sont mis d’accord sur la nécessité de mettre en place des mécanismes garantissant la transparence en ce qui concerne le coût de la recherche-développement et la production des médicaments pour permettre aux acheteurs de négocier des prix plus accessibles.

Ce forum, organisé par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Gouvernement sud africain, a constitué pour les parties prenantes – gouvernements, organisations de la société civile et industrie pharmaceutique – une occasion idoine pour passer en revue les stratégies à même de faire baisser les prix des médicaments pour garantir une large accessibilité.

D’après un communiqué mis en ligne par l’OMS le 13 avril 2019, chaque année, "100 millions de personnes sombrent dans la pauvreté car elles doivent acheter des médicaments par leurs propres moyens. Dans les pays à revenu élevé, les autorités sanitaires sont de plus en plus souvent contraintes de rationner les médicaments contre le cancer, l’hépatite C et les maladies rares mais aussi des médicaments plus anciens dont le brevet a expiré, comme l’insuline."

 

« L’innovation médicale a peu d’intérêt pour la société si la plupart des gens ne peuvent pas en bénéficier », a déclaré la Dre Mariângela Simão, Sous-Directrice générale de l’OMS chargée des médicaments et des produits de santé. « C’est un problème de droits humains à l’échelle mondiale – chacun a le droit de bénéficier de soins de santé de qualité », a-t-elle ajouté.

 

Selon un rapport commandé par l’OMS en 2017, le coût de production de la plupart des médicaments inscrits sur la Liste OMS des médicaments essentiels ne représentait qu’une petite partie du prix final payé par les pouvoirs publics, les patients ou les assurances. Certains délégués ayant participé au Forum ont fait savoir que le manque de transparence des prix payés par les pouvoirs publics, les pays à revenu faible ou intermédiaire font que certains médicaments leurs sont vendus plus chers que les pays riches.

Les participants au Forum exhortent les différents pays à échanger des informations au sujet des prix des médicaments pour améliorer la transparence à l’image du réseau « Beneluxa » qui a permet de partager ces informations et mieux négocier les prix.  D’autres exemples de collaboration réussie entre les pays afin de rendre les médicaments plus abordables ont été présentés. Les achats groupés, par exemple, permettent de faire d'importantes économies. 

Par ailleurs, les pays européens, sous la direction de l’Autriche, ont partagé différentes politiques pour élargir l’accès aux médicaments dans le cadre des politiques relatives aux prix et au remboursement des produits pharmaceutiques, soutenues par l’OMS.


Au cours du forum, les représentants de l’industrie ont soutenu l’objectif de l’accès aux médicaments pour tous et se sont engagés en faveur du Programme de développement durable, qui prône le partenariat avec le secteur privé pour relever des défis mondiaux tels que l’accès aux médicaments.

L’OMS prévoit une consultation publique en ligne afin de recueillir auprès des parties concernées des avis et des suggestions pour définir ce qu’est réellement un « juste prix ».  

Source : OMS

Sondage

ÉLÉCTION OU REGIONALISATION

Pensez-vous qu'il faut organiser les élections ordinales sans tenir compte de l'avancement du projet de régionalisation ?
Pensez-vous qu'il faut attendre la mise en place de la régionalisation, ensuite organiser les élections ordinales?
Sans opinion

Sponsorisé par