Article N° 6454

ROUGEOLE

Les chiffres de la rougeole inquiètent l’OMS !

Abderrahim DERRAJI - 29 août 2019 07:52

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé que le nombre de cas de rougeole enregistré entre le 1er janvier et le 31 juillet est passé de 129238 en 2018 à 364808 en 2019.

Christian Lindmeier, porte-parole de l’OMS a déclaré dans un point de presse à Genève qu’il s’agit des chiffres «les plus élevés» jamais enregistrés depuis 2006. Trois pays arrivent en tête. Il s’agit de la République démocratique du Congo, Madagascar et l’Ukraine.

Des flambées majeures de rougeole sévissent actuellement dans de nombreux pays, notamment en Angola, au Cameroun, au Tchad, au Kazakhstan, au Nigeria, aux Philippines, au Soudan du Sud, au Soudan et en Thaïlande. 

Ces flambées surviennent dans des pays où la couverture vaccinale contre cette maladie est faible. Les agissements des groupes anti-vaccination expliquent également la méfiance vis-à-vis des vaccins. Des considérations notamment religieuses peuvent également être à l’origine d’apparition de cas de rougeole comme à New York où la maladie a été importée par des voyageurs israéliens  non vaccinés.


L’Europe n’est pas épargnée par la recrudéscence de la rougeole puisque les chiffres ont doublé. 90000 cas ont été notifiés cette année. Ce chiffre dépasse déjà le nombre de cas signalé durant toute l’année 2018 (84 462).

L’OMS a enregistré une augmentation inquiétante du nombre de cas de rougeole en Afrique. Ce nombre a été multiplié par 10. Une augmentation de 230 % a été enregistrée dans le Pacifique occidental et de 50 % en Méditerranée orientale. On note cependant une diminution de 15% des cas en Asie du Sud-Est et dans la région des Amériques dans son ensemble.

La sous déclaration est à prendre en considération. L'OMS estime que moins d’un cas sur dix est signalé dans le monde. Ceci signifie que la situation est bien plus grave que ne le montrent les statistiques officielles.

Source : OMS

Sondage

ÉLÉCTION OU REGIONALISATION

Pensez-vous qu'il faut organiser les élections ordinales sans tenir compte de l'avancement du projet de régionalisation ?
Pensez-vous qu'il faut attendre la mise en place de la régionalisation, ensuite organiser les élections ordinales?
Sans opinion

Sponsorisé par