Article N° 5647

CANCER

Arrestation de deux professeurs pour la vente d'un faux anticancéreux

Abderrahim Derraji - 12 avril 2017 17:23

Les deux professeurs de l'université publique des îles Baléares (UIB) incriminés dans cette affaire auraient vendu, pour plus de 600 000 euros au total, un faux médicament présenté comme "miraculeux" dans la prise en charge du cancer.

Selon la police espagnole, une dizaine de victimes ayant acheté cette substance ont porté plainte. Et un des plaignants a payé 25600 euros pour pouvoir traiter sa fille. Suite à ces plaintes, les cinq suspects ont été arrêtées et inculpées pour escroquerie. Ils ont cependant été laissées en liberté.


Les professeurs impliqués dans cette affaire faisaient de la promotion de ce médicament,  notamment à travers les réseaux sociaux. D’après la police, il s’agit d'un produit sans effets curatifs.

Le P-DG de la société concernée maintient que le produit « peut avoir des effets bénéfiques importants pour les patients présentant certaines caractéristiques moléculaires dans certains types de cancer qui aujourd'hui ne font pas l'objet d'une réponse thérapeutique satisfaisante ».

Source : AFP / RTBF

Sondage

Droit de substitution avec compensation économique

Pour
Contre
sans opinion

Sponsorisé par