Article N° 4414

IBUPROFÈNE

L’ibuprofène : un risque accru uniquement pour les fortes doses

Imounachen Zitouni - 14 avril 2015 14:01

Dans sa nouvelle évaluation rendue publique lundi, le Comité pour l’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC) de l’Agence européenne du médicament (EMA) souligne que l’augmentation du risque cardiovasculaire ne concerne que les patients prenant des doses d’ibuprofène supérieures à 2.400 mg par jour.

Aucun risque accru n’a en revanche été observé chez les patients prenant moins de 1.200 mg par jour, c’est-à-dire la grande majorité des patients. Les doses habituelles chez l’adulte sont de 200 à 400 mg trois fois par jour.

Pour le PRAC, le risque cardiovasculaire de l’ibuprofène à forte dose est similaire au diclofénac dont l’utilisation a été déjà restreinte en 2013 chez les patients ayant certains problèmes cardiovasculaires.

Il préconise en conséquence une modification des conseils d’utilisation et invite les médecins à évaluer « soigneusement » le risque cardiovasculaire d’un patient avant de prescrire de l’ibuprofène sur une longue durée et à des doses importantes.

Source : www.lesechos.fr

Sondage

Droit de substitution avec compensation économique

Pour
Contre
sans opinion

Sponsorisé par