PHARMANEWS
La lettre hebdomadaire de pharmacie.ma
N°416 21 novembre 2017
11835 Destinataires
IBERMA-bannière1
[ ÉDITORIAL ]
Médicaments : attention aux amalgames !

Abderrahim DERRAJI

Le magazine "60 millions de consommateurs" 1 a passé au crible 62 médicaments-conseils. Quelque 28 d’entre eux seraient à proscrire en raison de "risques trop élevés par rapport aux bénéfices cliniques". Pour faire cette évaluation, "60 millions de consommateurs" a fait appel à deux spécialistes : Jean-Paul Giroud, professeur de pharmacologie clinique et membre de l’Académie de médecine, et Hélène Berthelot, pharmacienne et chercheuse à la Faculté de médecine de Bobigny.

La liste noire publiée, suite à cette étude, comporte des antitussifs, des médicaments utilisés en cas de rhume ou de maux de gorge, des laxatifs et des
anti-diarrhéiques.

Par ailleurs, les auteurs de l'étude dénoncent l’écart de prix observé entre les médicaments-conseils et les médicaments dits de prescription.

Cet article vient s’ajouter aux nombreuses publications récentes au sujet des médicaments, notamment le Lévothyrox® et les vaccins. Ces écrits ne peuvent pas nous laisser indifférents puisqu’ils sont en train d’affecter irrémédiablement la confiance que les patients placent dans leurs thérapies et même dans leurs médecins et pharmaciens. Ne pas les prendre au sérieux serait un tort considérable.

Il est temps de séparer le bon grain de l’ivraie afin d’éviter que tous les médicaments soient mis dans le même sac. "60 millions de consommateurs", dont la démarche est à saluer, a étudié simultanément des médicaments aux effets différents en prenant le risque d’induire des confusions. Il n’a pas, non plus, quantifié les évènements indésirables qui restent particulièrement rares pour certaines spécialités pointées du doigt.

L’autorité sanitaire qui procède régulièrement au retrait du marché de tout médicament dont le rapport bénéfice/risque est jugé défavorable ne peut aujourd’hui faire l’économie d’une évaluation de ces produits "contestés" avec la célérité qui s'impose.

Quant aux sociétés savantes et aux professionnels de santé, ils ont également un rôle primordial à jouer. Ils doivent à la fois exiger le retrait du marché de tout produit ne présentant pas d’intérêt quantifiable ou ayant un rapport bénéfices/risques défavorable. Ils doivent aussi réagir à chaque dépassement de nature à discréditer les médications et les protocoles thérapeutiques qui ont démontré leur efficacité et leur innocuité. 

1 Lien

 

OROSTIM B2-newsletter-Test
Revue de presse
Industrie pharmaceutique : un groupe saoudien s'installe au Maroc Industrie pharmaceutique : un groupe saoudien s'installe au Maroc

Dans un communiqué du 16 novembre 2016, Spimaco Maroc, filiale du groupe saoudien d’industrie pharmaceutique Saudi Pharmaceutical Industries & Medical Appliances Corporation, a annoncé qu’elle comptait investir quelque 400 millions de DH.

Spimaco Maroc projette de prendre place dans le top 10 des laboratoires pharmaceutiques opérant au Maroc. Pour ce faire, le groupe pharmaceutique exploitera une unité de production industrielle de médicaments agréés par le ministère de la Santé implantée à Tanger. Il prévoit, par la suite, un site de production de plus grande envergure qui sera situé dans la zone industrielle de Berrechid. Spimaco Maroc devrait atteindre sa vitesse de croisière en 2020.

Ce nouveau venu produira dans sa nouvelle unité de production 50 nouvelles molécules aussi bien destinées au marché local qu’à l’export vers l’Afrique. Quelque 350 emplois seront créés à l’horizon 2022.

Lire la suite
Vaccination : le Pr Montagnier fâche les académiciens Vaccination : le Pr Montagnier fâche les académiciens

Près de 30 membres de l’Académie française de médecine ont dénoncé, la semaine dernière, dans une tribune, les dérives du Pr Luc Montagnier. «Nous ne pouvons pas accepter d'un académicien qu'il se donne en spectacle pour jeter le trouble dans l'esprit des gens en incitant parents et médecins à «entrer en résistance» contre les vaccins au mépris de l'éthique, de la science et de la santé», écrivent-ils.

Ces académiciens, tout en rappelant que l’exclusion d'un membre de l’Académie est «statutairement impossible», ont tenu à «exprimer publiquement leur refus de considérer Luc Montagnier comme un des leurs en demandant à leurs académies respectives d'adresser à leur confrère un ferme rappel à l'ordre».

La démarche de ces académiciens fait suite à la conférence tenue conjointement par le Pr Luc Montagnier et le Pr Henri Joyeux, le 7 novembre au théâtre des Mathurins à Paris (cf. Édito de pharmanews 415 : Vaccination : l’ambigüité profitera à la maladie !

Lire la suite
Une mutation chez les Amish relance la recherche anti-âge Une mutation chez les Amish relance la recherche anti-âge

Dans une publication dans «Science Advances», une équipe de chercheurs américains dirigée par Douglas E. Vaughan, de la Faculté de médecine Feinberg de l'Université Northwestern, à Chicago, ont découvert une mutation rare chez les Amish qui influencerait des maladies liées à l’âge.

Cette étude a concerné 177 Amish âgés de 18 à plus de 85 ans qui ont une mutation du gène Serpine 1. Cette mutation allonge en moyenne l'espérance de vie de 10 ans chez les 43 porteurs par rapport à leurs congénères. Les porteurs de cette mutation sont en meilleure santé. Ils présentent un meilleur profil métabolique et souffrent de moins de diabète et de maladies cardio-vasculaires.

Les chercheurs expliquent cette longévité par les télomères des cellules immunitaires qui sont, en moyenne, 10 fois plus longs. Les télomères constituent cette fraction d'ADN protectrice située à l'extrémité des chromosomes. Celles-ci se raccourcissent à chaque division cellulaire, contribuant au vieillissement. Ce raccourcissement s'accompagne d'un accroissement de certaines protéines, dont la PAI-1. Cette dernière est fortement réduite chez les Amish porteurs de la mutation.

Les auteurs de cette publication ont affirmé qu'ils sont en train d’étudier la «TM5614», une molécule qui neutralise la protéine PAI-1, dont les résultats chez l’animal ont été prometteurs. En effet, des souris traitées avec la «TM5614», ont été indemnes des pathologies liées à l'âge et leur durée de vie a été quadruplée. Les résultats rassurants de l’essai clinique de phase 1 menée au Japon ont conduit les autorités nippones à donner leur accord pour un essai clinique phase 2.
Source : lequotidiendumedecin.fr

Lire la suite
Tunisie : un nouveau ministre de la Santé Tunisie : un nouveau ministre de la Santé

Imed Hammami vient d’être désigné par Youssef Chahed pour succéder à Feu Slim Chaker

Ce septième ministre de la Santé en 7 ans est un ingénieur qualiticien, considéré comme une «icône d’Ennahdha 2.0 ». Il a été à la tête du ministère de  l’Emploi puis de l’Industrie.

Youssef Chahed l’a choisi en tant que ministre de la Santé pour son de compromis et sa quête de l’efficience pouvant lui permettre d’engager l’élan de reprise en main de son département qui a été amorcé par son prédécesseur, Slim Chaker.
Source : http://www.leaders.com.tn

Lire la suite
J-Y-G  Interview
Les articles les plus lus sur pharmacie.ma
Méthotrexate : attention aux erreurs posologiques Méthotrexate : attention aux erreurs posologiques
Philippe Douste-Blazy en visite au Maroc Philippe Douste-Blazy en visite au Maroc
L’AMIAG ORGANISE LA 5ème Journée nationale de la maladie cœliaque L’AMIAG ORGANISE LA 5ème Journée nationale de la maladie cœliaque
Dr. Mohamed RHAJAOUI nommé membre de la Société internationale des maladies infectieuses (ISID). Dr. Mohamed RHAJAOUI nommé membre de la Société internationale des maladies infectieuses (ISID).
Nouveaux sur medicament.ma
HEBERPROT-P 75 µg, Lyophilisat pour préparation injectable
LABORATOIRE : Bottu
COMPOSITION : Facteur de croissance épidermique humain recombinant ( hrEGF )
INDICATION (S) : Favorise la cicatrisation des ulcères de pied diabétique
PRESENTATION : Boite d'une ampoule de 5 ML
PPV : 9594DHS
COSENTYX 150 MG, Solution injectable en seringue préremplie
LABORATOIRE : NOVARTIS PHARMA MAROC
COMPOSITION : Sécukinumab
INDICATION (S) : Immunosuppresseur, anticorps monoclonal humain (anti-IL-17A)
PRESENTATION : Pack de 2
PPV : 12430DHS
COSENTYX 150 MG, Solution injectable en stylo prérempli
LABORATOIRE : NOVARTIS PHARMA MAROC
COMPOSITION : Sécukinumab
INDICATION (S) : Immunosuppresseur, anticorps monoclonal humain (anti-IL-17A)
PRESENTATION : Pack de 2
PPV : 12430DHS
SOBRUS - bannière4
Prochains événements
Journée pharmaceutique d'Agadir Le 27.04.2018 - Agadir Lire la suite
2èmes Journées scientifiques de la Société marocaine de pharmacie hospitalière Le 27.04.2018 - Rabat Lire la suite
8ème Journée nationale pharmaceutique des Doukkala Le 05.05.2018 - Jdida Lire la suite
Voir d’autres événements
Qui sommes-nous ? - Charte d’utilisation
Partager Contactez-nous
Se désinscrire