Article N° 6488

Journée mondiale des pharmaciens

Les vieilles marmites ne suffisent pas pour faire les meilleures soupes !

Abderrahim DERRAJI - 30 septembre 2019 14:53

Pour la onzième année consécutive, les pharmaciens ont été invités à célébrer le 25 septembre, la Journée mondiale des pharmaciens. Cette initiative a été lancée par la Fédération internationale pharmaceutique (FIP) dont la création a eu lieu le 25 septembre 1912 à La Haye aux Pays-Bas.

Cette Journée a pour but de faire connaître au public le rôle du pharmacien, notamment en organisant des rencontres et des manifestations. Cette année, l’accent a été mis sur le rôle du pharmacien dans «La sécurité et l’efficacité des médicaments».

Aussi, cette occasion ne devrait pas nous faire oublier que le pharmacien, qui a toujours rendu de loyaux services à ses patients, doit aujourd’hui se surpasser et jouer du coude pour espérer retrouver la place qui lui sied dans le parcours de soins, sans compter qu’à l’ère du consommateur 2.0 et de l’uberisation rampante, il se voit obligé de chercher un modèle économique à même de préserver la viabilité de son officine.

À travers le monde, la profession peine à imaginer la pharmacie de demain et à mettre sur pied une feuille de route avec à la clef une transformation en phase avec les attentes des patients. Mais dans certains pays, les pharmaciens ont pris de l’avance et leur retour d’expériences peut s’avérer d’une grande utilité pour leurs confrères des autres nations.

Pour que ce chalenge puisse être relevé, il faut obligatoirement impliquer les jeunes pharmaciens qui sont davantage enclins aux changements. Mais malheureusement, nous n’avons jamais su le faire. À part quelques tentatives pour les embrigader dans des guerres qui ne sont pas les leurs, aucun effort n’a été fait pour les approcher d’une manière saine, les challenger efficacement, les impliquer dans la gestion des instances et encore moins dans la préparation de projets novateurs pour la profession. Aujourd’hui, il est temps de leur faire de la place ! C’est vrai que c’est dans les vieilles marmites qu’on fait les meilleures soupes, j’ajouterais à condition d’utiliser de jeunes carottes !

Source : PMA

Sondage

ÉLÉCTION OU REGIONALISATION

Pensez-vous qu'il faut organiser les élections ordinales sans tenir compte de l'avancement du projet de régionalisation ?
Pensez-vous qu'il faut attendre la mise en place de la régionalisation, ensuite organiser les élections ordinales?
Sans opinion

Sponsorisé par