Article N° 6418

TRACHOME

L’OMS annonce des progrès durables dans l’élimination du trachome

Abderrahim DERRAJI - 01 juillet 2019 08:02

D’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le nombre de personnes qui risquent de contracter le trachome est passé de 1,5 milliard en 2002 à à peine plus de 142 millions en 2019, ce qui représente une baisse de 91%. Le nombre de personnes nécessitant une intervention chirurgicale pour un trichiasis trachomateux est passé de 7,6 millions en 2002 à 2,5 millions en 2019, soit une baisse de 68%.

"L’élimination du trachome contribue à la santé oculaire et à la qualité de vie des personnes les plus pauvres et les plus défavorisées dans le monde et nous rapproche donc un peu plus de la couverture sanitaire universelle", a indiqué la Dre Mwelecele Ntuli Malecela, directrice du Département de lutte contre les maladies tropicales négligées de l’OMS. Et d’ajouter : "L’élimination de cette maladie douloureuse et débilitante à l’échelle mondiale est rendue possible grâce aux généreux dons d’azithromycine, aux contributions durables d’un réseau de bailleurs de fonds et de partenaires et aux efforts de centaines de milliers d’agents de terrain qui, sans relâche, interviennent en collaboration avec les communautés".

Le trachome est une maladie bactérienne endémique qui sévit dans 44 pays. Il est à l’origine d’une cécité ou d’une déficience visuelle chez 1,9 million de personnes environ à travers le monde. Il a fait l’objet d’une cartographie afin de mieux cerner sa répartition géographique, condition nécessaire pour adopter et cibler les mesures de lutte dans le cadre de la stratégie CHANCE (CHirurgie, Antibiotiques contre l’infection, Nettoyage du visage et Changement de l’Environnement pour réduire la transmission).

D’après l’OMS, la baisse de prévalence à l’échelle mondiale de cette maladie est le résultat de la volonté politique accrue des pays d’endémie, de l’élargissement des mesures de lutte et de la production de données de qualité.

Le programme mondial a bénéficié du plus grand effort de cartographie d’une maladie infectieuse jamais réalisé, depuis 2016, il est épaulé par Tropical Data, qui a aidé les ministères de la Santé à mener à bien plus de 1500 enquêtes de prévalence normalisées à travers le monde et de qualité contrôlée et garantie.

En 1996, l’OMS a lancé GET2020 et, avec d’autres partenaires de l’Alliance, elle soutient la mise en œuvre de la stratégie CHANCE dans les pays ainsi que le renforcement des capacités nationales d’évaluation, de suivi et de surveillance épidémiologiques, d’évaluation de projets et de mobilisation de ressources.

L’élimination du trachome reste peu coûteuse, simple et très rentable.

Source : OMS

Sondage

ÉLÉCTION OU REGIONALISATION

Pensez-vous qu'il faut organiser les élections ordinales sans tenir compte de l'avancement du projet de régionalisation ?
Pensez-vous qu'il faut attendre la mise en place de la régionalisation, ensuite organiser les élections ordinales?
Sans opinion

Sponsorisé par