Article N° 6391

MIV

Une nouvelle indication de la MIV

Abderrahim DERRAJI - 09 juin 2019 22:52

L’équipe de l’hôpital Jean-Verdier (AP-HP) à Bondy (Seine-Saint-Denis) a permis, pour la première fois, à une femme âgée de 37 ans, atteinte d’insuffisance ovarienne précoce, une maladie qui se caractérise par une baisse de fertilité et, à terme, une infertilité, de donner naissance à deux petits garçons.


Ceci a été rendu possible grâce au recours à la technique de maturation d’ovocytes in vitro (MIV) qui permet aux ovules d’atteindre in vitro le stade de maturation.

"C’est la première naissance au monde obtenue avec cette technique dans cette indication pour préserver la fertilité", a indiqué au quotidien "Le Figaro" le Dr Christophe Sifer, responsable du laboratoire de biologie de la reproduction à l’hôpital Jean-Verdier.

En pratique, l’équipe du Dr Christophe Sifer a procédé, sous échographie et sans anesthésie locale, ni stimulation hormonale à une ponction des ovocytes immatures. 


Des hormones et des facteurs de croissance ont permis de porter à maturation les ovocytes prélevés. Cette maturation demande de 24 à 48 heures. Les ovocytes qui ont atteint le stade de maturité ont été mis en contact avec des spermatozoïdes. Les embryons ont été ensuite vitrifiés en attendant qu’ils soient implantés dans l’utérus de la future maman. Pour donner toutes ses chances à la grossesse, la trentenaire a reçu des hormones pour préparer son utérus à recevoir les embryons. 
"En France, quelques milliers de femmes, entre 3.000 et 5.000, pourraient en bénéficier, dont beaucoup atteintes de cancer", a déclaré le PGrynberg.

La MIV est utilisée, par ailleurs, chez des patientes atteintes de cancers, essentiellement des cancers du sein quand la nature de la tumeur constitue une contre-indication à la stimulation hormonale, ou quand une chimiothérapie d’urgence s’impose.

Source : http://sante.lefigaro.fr

Sondage

ÉLÉCTION OU REGIONALISATION

Pensez-vous qu'il faut organiser les élections ordinales sans tenir compte de l'avancement du projet de régionalisation ?
Pensez-vous qu'il faut attendre la mise en place de la régionalisation, ensuite organiser les élections ordinales?
Sans opinion

Sponsorisé par