Article N° 6161

GALENICA

Galénica fête ses 40 ans

Abderrahim DERRAJI - 21 octobre 2018 23:01

«Je suis heureux et fier de rappeler qu’avec seulement quelques confrères, ici présents, nous avons pu construire progressivement, et en nous adaptant sans cesse aux exigences internationales de qualité, une industrie pharmaceutique marocaine qui est parvenue à couvrir jusqu’à 75% des besoins en médicaments de nos concitoyens. Une industrie considérée comme l’un des joyaux de l’industrie marocaine…» C’est en ces termes que de M. Abdelghni Guermai, président-directeur général du laboratoire Galenica, a introduit l’allocution qu’il a prononcée lors de la cérémonie célébrant le quarantième anniversaire de Galénica qui a eu lieu le samedi 20 octobre 2018, à Casablanca.

Et tout en rappelant les acquis du secteur et le rôle joué par le ministère de la Santé dans l’accompagnement de l’industrie pharmaceutique, il a mis l’accent sur les efforts consentis par les différentes composantes pour garantir la disponibilité de médicament de qualité 24 heurs sur 24 et 7 jours sur 7.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence d’Anas Doukkali, ministre de la Santé en exercice, ainsi que la plupart des ministres qui se sont succédé à la tête de son département. Des responsables ayant occupé des postes de responsabilité au sein de la DMP et le Secrétaire général du ministère de la Santé ont également pris part à cette cérémonie, des ambassadeurs de pays africains, des représentants d’organismes professionnels et de nombreux acteurs du secteur, entre autres.

Le laboratoire Galénica a vu le jour en 1978. Il compte aujourd’hui 500 collaborateurs et produits 287 médicaments qui sont essentiellement destinés au marché local. Une partie de la production de ce laboratoire est exportée vers une quinzaine de pays d’Afrique et du Moyen-Orient. Galénica vient également d’être habilité à exporter ses médicaments vers la Russie.

Le ministre de la Santé, Anas Doukkali, a prononcé un discours dans lequel il a rappelé la détermination de son département à promouvoir la production locale y compris de certains vaccins. Il a aussi déploré le faible taux de pénétration du médicament générique.

Il a, pour finir, fait part à l’assistance des efforts déployés par son ministère pour que la DMP puisse évoluer en Agence nationale du médicament et des produits de santé.

Lors de cette cérémonie, Salim Guermai, directeur général des laboratoires Galénica, a fait une présentation par laquelle il a brossé un état des lieux de l’industrie pharmaceutique. Il a aussi dressé une liste de recommandations dont la mise en application pourrait aider le secteur à dépasser ses difficultés actuelles.

Cette célébration vient nous rappeler que, grâce à une poignée de pionniers, le Maroc a pu se doter d’une industrie pharmaceutique performante et reconnue qui a permis d’améliorer l’accès aux médicaments de qualité. Le Maroc ne devrait, cependant, pas rester sur ses acquis. Tous les intervenants doivent conjuguer leurs efforts pour que l’industrie pharmaceutique marocaine continue à être un acteur majeur en Afrique.

Source : PMA

Sondage

ÉLÉCTION OU REGIONALISATION

Pensez-vous qu'il faut organiser les élections ordinales sans tenir compte de l'avancement du projet de régionalisation ?
Pensez-vous qu'il faut attendre la mise en place de la régionalisation, ensuite organiser les élections ordinales?
Sans opinion

Sponsorisé par