Article N° 5897

STREPTOCOQUE

Une éclosion de streptocoque provoque dix décès à Toronto

Abderrahim DERRAJI - 04 décembre 2017 08:35

La Santé publique de Toronto fait état de dix décès dus au streptocoque dans la Ville Reine cette année. Elle a également indiqué que 115 cas d’infections par une forme invasive ou agressive de la bactérie ont été déclarés depuis janvier 2017 avec un décès à Seaton House, l’un des plus grands foyers pour sans-abri à Toronto.La plupart des personnes infectées par cette bactérie ont généralement un mal de gorge associé à un état fébrile. Des cas d’infections graves peuvent survenir et provoquer un syndrome de choc toxique ou une fasciite nécrosante (la maladie "mangeuse de chair").

D’après le Dr Finklestein, du Bureau de santé publique de Toronto, la proportion de décès en 2017, qui est de 11,5%, est comparable à la moyenne des cinq dernières années, qui est de 13%.

Selon l’Agence de la santé publique du Canada, le streptocoque peut se répandre rapidement, dans ses formes les plus virulentes. La contamination s’effectue à travers des blessures ouvertes ou par des injections de drogues par voie intraveineuse.

Le ministre de la Santé et des soins de longue durée de l’Ontario, Eric Hoskins, a déclaré jeudi dernier à la presse que la province et les réseaux de santé locaux ainsi que les foyers conjuguent leurs efforts pour maîtriser la propagation de cette infection.

"[Les personnes qui vivent dans des foyers] méritent, comme tout le monde, la meilleure qualité de soins. Mais ils sont souvent un groupe particulièrement à risque, alors nous travaillons avec eux pour éliminer ce risque", a-t-il dit.

Le DFinkelstein a formulé les recommandations suivantes :

- Laver ses mains régulièrement et maintenir une bonne hygiène.
- Couvrir les blessures et les soigner correctement.
- Tousser et éternuer dans des mouchoirs.
- Demander une aide médicale immédiate s’il y a des rougeurs ou des enflures.
- Éviter de partager les accessoires facilitant la consommation de drogues

 

Source : Radiocanada

Sondage

Droit de substitution avec compensation économique

Pour
Contre
sans opinion

Sponsorisé par