Article N° 5873

PSEUDOSCIENCES

La toile au service du charlatanisme et des pseudosciences !

Abderrahim DERRAJI - 06 novembre 2017 22:36

Un sommet international sur le charlatanisme* et sur les pseudosciences se tiendra, les 20 et 21 novembre, à Stellenbosch en Afrique du Sud. Les organisateurs de ce sommet, sans précédent, ambitionnent de mettre en place des mécanismes à même de lutter contre les fausses informations dans le domaine des soins de santé en déployant des efforts de communication en sciences.

Parmi les thèmes qui seront abordés figurent le dénialisme de la science, les mécanismes de protection et la nécessité pour les scientifiques d’interpeller le grand public.

Bien que le charlatanisme et la désinformation aient toujours existé, l’avènement des techniques de l’information et de la communication (TIC) a décuplé leur pouvoir de nuisance. Les sites Internet et les réseaux sociaux sont devenus aujourd’hui le terrain de chasse préféré des charlatans de tous bords. Ces derniers profitent de la crédulité de certains internautes pour leur distiller de fausses informations et/ou leur fourguer des thérapies, qui dans les meilleurs des cas les privent de traitements conventionnels dont le rapport bénéfices/risques est maîtrisé.

L’implication des journalistes et des «influenceurs» de tous bords dans la diffusion des pseudosciences, souvent de bonne foi, crédibilise ces dernières et balaye d’un revers de la main tous les efforts fournis par les scientifiques et diverses institutions pour diffuser des informations dont la véracité est avérée.

La désinformation et la pseudoscience constituent, aujourd’hui, une menace pour la santé et pour le bien-être des populations particulièrement dans les sociétés où l’ignorance, l’analphabétisme et les croyances rendent les citoyens réceptifs à toutes sortes d’argumentaires, y compris les plus farfelus.

Pour lutter contre ce fléau, la diffusion d’informations de qualité est primordiale en exploitant la toile et particulièrement les réseaux sociaux. Les journalistes doivent être considérés comme de vrais alliés pour combattre la désinformation et la pseudoscience. Et comme le monde est devenu un petit village, une collaboration internationale est inéluctable.
* Lien 

Source : PharmaNews 414

Sondage

Droit de substitution avec compensation économique

Pour
Contre
sans opinion

Sponsorisé par