Article N° 5652

GRÈVE

Une grève de quatre semaines contre « l’anarchie »

Abderrahim Derraji - 17 avril 2017 18:49

Le service de garde des pharmacies ne sera plus assuré à Casablanca entre minuit et 9 heures du matin. D'après des membres du bureau du Syndicat des pharmaciens de la Wilaya de Casablanca, cette grève partielle de "la garde de nuit"  rentrera en vigueur ce soir et va durer quatre semaines.

Par cette action, qui a été précédée par la grève du 7 mars qui a connu un franc succès, le Syndicat des pharmaciens de la Wilaya du Grand Casablanca, attend des signaux forts de l’administration pour stopper les comportements déviants de certains pharmaciens. Ces officinaux  qui ont fait l'objet de plaintes et de sanctions non mises à exécution, portent préjudice à leurs voisins et risquent de désorganiser le secteur.

Pour que les patients ne soient pas privés de leurs médicaments, les pharmaciens de Casablanca les incitent à acheter leurs médicaments avant minuit, heure à partir de laquelle les 50 pharmacies de garde seront fermées.

On ose espérer que ces grèves ne soient pas prises à la légère et que des mesures soient prises rapidement pour que les sanctions pronnoncées par les instances soient appliqués. Faute de quoi, on prend le risque de priver des malades de médicaments et mettre leur santé en péril. 

Source : PMA

Sondage

Droit de substitution avec compensation économique

Pour
Contre
sans opinion

Sponsorisé par