Article N° 5649

DMLA

De l’espoir pour la DMLA !

Abderrahim Derraji - 14 avril 2017 19:46

Des chercheurs de l’université Vanderbilt (Nashville, Tennessee) qui mènent une étude sur la capacité du poisson zèbre à régénérer sa rétine endommagée, affirment avoir identifié le signal qui déclenche cette régénération.

Ces travaux qui ont été publiés dans la revue Stem Cell Reports donnent de l’espoir pour combattre des pathologies dégénératives qui affectent la rétine comme la DMLA (Dégénérescence maculaire liée à l’âge).

Les chercheurs ayant mené ces travaux estiment qu’on pourrait  provoquer cette « autoréparation » dans un œil humain. D'autant plus qu' il y a beaucoup de similitude entre la structure de la rétine des poissons et celle des humains. Les rétines possèdent des cellules dites de Müller qui semblent jouer un rôle dans la régénération. Quand celle-ci est lancée, les cellules de Müller se dédifférencient, c’est-à-dire redeviennent non spécialisées, puis prolifèrent et se transforment en cellules nerveuses pour remplacer celles qui ont été endommagées. Ces cellules existent également chez l’homme mais ne montrent pas cette capacité de différenciation

Source : FIGARO SANTÉ

Sondage

Droit de substitution avec compensation économique

Pour
Contre
sans opinion

Sponsorisé par