Article N° 5600

MAROC EXPO

Les opérateurs marocains à Pharmagora Plus

Abderrahim DERRAJI - 13 mars 2017 21:10

Maroc Export vient d’organiser la huitième participation marocaine au salon "Pharmagora Plus" qui s’est tenu, les 11 et 12 mars 2017, à Paris autour du thème : "Accompagner – Développer – Rayonner".

Le pavillon marocain a eu droit, lors de cette 32e édition de cet événement, à un emplacement de choix qui a permis aux opérateurs marocains d’accueillir dans des conditions optimales les visiteurs de ce salon dont le nombre dépasse les 10.000. Ces derniers cadrent parfaitement avec le cœur de cible des laboratoires marocains, puisque «Pharmagora Plus» connait une affluence considérable des pharmaciens en provenance d’Afrique subsaharienne francophone.

L’offre des firmes pharmaceutiques marocaines qui ont pris part à ce salon est essentiellement axée sur le médicament générique. Et d’après un communiqué de Maroc Export, les contacts réalisés par les exposants marocains lors de la précédente édition sont évalués à 922. Ces entreprises ont également pu décrocher diverses commandes d’essai et de cotation. L’Afrique trône en tête de liste en termes d'origine de provenance des contacts talonnée par l’Europe.




Par ailleurs, le secteur pharmaceutique marocain a toutes les chances de percer sur le marché africain. En effet, l’industrie pharmaceutique marocaine constitue la deuxième activité chimique du Maroc. Elle enregistre une évolution exponentielle avec un grand potentiel de développement grâce à quelque 700 milliards de dirhams d’investissements annuels, réalisant 13,7 milliards de dirhams de chiffre d’affaires, 4,6 milliards de dirhams de valeur ajoutée et 9155 emplois à productivité élevée.

Une conférence a été organisée le dimanche à l’espace «Cliniques de l’innovation» sur le thème «La dimension africaine de l’industrie pharmaceutique marocaine : Réalités et perspectives».

Maroc Export continue sur sa lancée puisqu’il prévoit également la participation de laboratoires marocains dans d’autres événements prévus en 2017.

Source : MAP/PMA

Sondage

Droit de substitution avec compensation économique

Pour
Contre
sans opinion

Sponsorisé par