PHARMANEWS
La lettre hebdomadaire de pharmacie.ma
N°709 20 novembre 2023
29259 Destinataires
ESSENTIALE 10 OCTOBRE 2023
[ ÉDITORIAL ]
Résistance aux antimicrobiens : Peut-on inverser la tendance ?

Par Abderrahim Derraji, Docteur en pharmacie

La Semaine mondiale d'information sur la résistance aux antimicrobiens (RAM) est célébrée annuellement du 18 au 24 novembre. Cette initiative vise à sensibiliser davantage et à approfondir la compréhension du problème de la résistance aux antimicrobiens, tout en promouvant les meilleures pratiques pour réduire l'émergence et la propagation d'infections pharmacorésistantes.
Ce phénomène complexe découle de l'utilisation inappropriée et excessive d'antibiotiques et d'antimicrobiens dans divers secteurs tels que la médecine humaine, la médecine vétérinaire, l'agriculture, et l'environnement.
 

Le thème de la Semaine mondiale d'information sur la RAM 2023 demeure identique à celui de 2022 : «Ensemble, prévenons la résistance aux antimicrobiens». La résistance aux antimicrobiens représente une menace pour les humains, les animaux, les plantes, et l'environnement, constituant un problème qui touche l'ensemble de l'humanité.

En effet, en raison de cette résistance, les antibiotiques et autres agents antimicrobiens perdent de leur efficacité. Les infections deviennent difficiles, voire impossibles à traiter, et les complications qui en résultent peuvent compromettre le pronostic vital du patient.

Le thème de cette année encourage la collaboration intersectorielle pour préserver l'efficacité des antimicrobiens.

L'Organisation mondiale de santé (OMS) incite tous les secteurs à utiliser les antimicrobiens avec prudence et de manière appropriée, à prendre des mesures préventives pour réduire l'incidence des infections, et à appliquer les bonnes pratiques en matière d'élimination des déchets contaminés par les antimicrobiens.

Au cours de la Semaine mondiale d'information sur la RAM, des événements éducatifs, des campagnes de sensibilisation, et des forums de discussion sont organisés pour informer le public sur la nécessité d'une utilisation responsable des antimicrobiens.
 

Les secteurs de la médecine vétérinaire et de l'agriculture devraient adopter des pratiques durables et responsables afin de réduire l'utilisation excessive d'antimicrobiens chez les animaux et dans l'agriculture. Des approches axées sur la prévention des infections, l'hygiène et le développement de nouvelles alternatives aux antimicrobiens traditionnels sont encouragées.

On ne peut que saluer ces efforts, tout en regrettant l'utilisation probabiliste et excessive des antimicrobiens qui persiste dans plusieurs pays.
 

À la question de savoir si l'on peut inverser la tendance à la résistance aux antimicrobiens, je répondrais que tant que la recherche du profit à tout prix perdure dans tous les secteurs d'activité et que la Recherche & Développement se désintéresse des antibiotiques, les survivants aux guerres et aux catastrophes naturelles, dont nous sommes responsables, risquent malheureusement de succomber à une infection causée par un germe pharmacorésistant, une maladie autrefois traitée avec une simple pénicilline G.

 

Revue de presse
Rupture de stock en médicaments : la distribution obligatoire à l’unité retoquée par le Sénat français Rupture de stock en médicaments : la distribution obligatoire à l’unité retoquée par le Sénat français

La proposition visant la dispensation à l'unité des médicaments, présentée comme une solution potentielle pour pallier les ruptures, a été écartée par le Sénat français. Au cours de la nuit du 16 au 17 novembre 2023, cette disposition a été retirée du Projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour l'année 2024.

«Quand vous n’avez plus de médicaments, ça peut être un peu compliqué de distribuer à l’unité», a indiqué la rapporteuse Corinne Imbert (LR).
 

Elle a également rappelé l'impossibilité de déconditionner des médicaments pédiatriques sous forme de sirop, ainsi que des solutions injectables, soulignant que ces traitements étaient souvent sujets à des ruptures. La sénatrice qui est pharmacienne de formation a estimé que le conditionnement à l'unité n'aurait guère de sens pour les traitements chroniques, tout en précisant que le conditionnement des médicaments antibiotiques était déjà adapté.
 

De son côté, la sénatrice PS Émilienne Poumirol a évoqué des contraintes matérielles dans les pharmacies, ainsi que des risques sanitaires liés à d'éventuelles erreurs du patient. Elle a ajouté que les avantages potentiels de la délivrance à l'unité étaient très minimes, tandis que les risques associés étaient significatifs.
 

Le ministre de la Santé, Aurélien Rousseau, a exprimé sa compréhension des réserves émises, tout en soulignant l'importance de diversifier les approches pour faire face aux pénuries. Il a affirmé que la proposition constituait davantage un signal qu'une obligation, visant à démontrer les efforts déployés pour trouver des solutions alternatives.

Source : publicsenat.fr

Lire la suite
Les tests de diagnostic en pharmacie de plus en plus utilisés à travers le monde Les tests de diagnostic en pharmacie de plus en plus utilisés à travers le monde

D’après un nouveau rapport de la Fédération internationale pharmaceutique (FIP) publié le 17 novembre 2023, les tests de diagnostic en pharmacie connaissent une expansion mondiale de plus en plus marquée.Ce rapport permet d’avoir une vue d'ensemble de l’apport des tests de diagnostic utilisés dans les pharmacies à travers le monde. 
Ces tests utilisés pour identifier, diagnostiquer, évaluer et/ou surveiller des indicateurs de santé ont un apport positif sur la santé des citoyens.

Le rapport révèle également que le recours à ces tests est corrélé à des économies financières, à une efficacité accrue du système de santé et à une réduction de la charge sur d'autres secteurs des soins de santé.

Les auteurs du rapport citent des exemples de services de tests de diagnostic liés à l'autorisation de prescription accordée aux pharmaciens. Cette approche contribue à alléger la pression sur les cabinets médicaux et les services d'urgence.
 

«En raison du niveau élevé d'interaction avec les patients et de la fréquentation régulière des pharmacies par ces derniers, les pharmacies communautaires occupent une position de choix pour offrir des tests de diagnostic dans diverses conditions, souvent d'intérêt public, allant des maladies infectieuses aux maladies chroniques. Proposer ces tests en pharmacie constitue un outil inestimable pour la détection précoce et la gestion des maladies, ainsi que pour le triage des patients…», a déclaré le Dre Inês Nunes da Cunha, directrice du développement des pratiques et des projets de transformation de la FIP et co-auteur du rapport.

Selon le rapport, en plus des mesures de la glycémie et du cholestérol, les tests de diagnostic disponibles chez les pharmaciens communautaires comprennent désormais la recherche de streptocoques A, la maladie cœliaque, la grippe, l'hépatite C et le VIH.

Cependant, ce rapport pointe du doigt des obstacles aux tests de diagnostic en pharmacie qui doivent être surmontés, tels que le manque de remboursement, des modèles de pratique collaborative et des solutions informatiques insuffisants pour saisir les résultats des tests et les décisions cliniques du pharmacien, ainsi que des obstacles réglementaires législatifs.

«Pour garantir la réussite de la mise en œuvre des tests de diagnostic en pharmacie, nous devons mobiliser des ressources et favoriser la collaboration avec d'autres professions de la santé», a ajouté le Dre Nunes da Cunha.
Source : FIP

Lire la suite
Royaum-Uni : Pfizer s’apprête à supprimer 500 postes  Royaum-Uni : Pfizer s’apprête à supprimer 500 postes

Selon un communiqué adressé à l'agence Reuters, le mastodonte américain Pfizer a dévoilé son intention de supprimer 500 emplois sur son site de Sandwich au Royaume-Uni. Cette décision s'inscrit dans le cadre d'un Plan global de réduction des coûts évalué à 3,5 milliards de dollars.

Le groupe américain a annoncé ce plan en octobre suite aux prévisions du chiffre d’affaires annuel impacté par les ventes décevantes de son vaccin et son traitement anti-Covid.
Notons, par ailleurs, que Pfizer a enregistré, au cours de cette année, sa première perte trimestrielle depuis 2019.

Source : Reuters

Lire la suite
Les articles les plus lus sur pharmacie.ma
La FMIIP met en lumière le cadre réglementaire et les vertus thérapeutiques du cannabis La FMIIP met en lumière le cadre  réglementaire et les vertus  thérapeutiques du cannabis
Ozempic : un coupe-faim qui pourrait favoriser la fertilité ? Ozempic : un coupe-faim qui pourrait favoriser la fertilité ?
Honoraires, pénuries, vente en ligne : les pharmaciens français montent au créneau Honoraires, pénuries, vente en ligne : les pharmaciens français montent au créneau
Androcur : des centaines de femmes prêtes à porter plainte contre l'État français pour défaut d'information Androcur : des centaines de femmes prêtes à porter plainte contre l'État français pour  défaut d'information
Prochains événements
Morocco Medical Expo et le 3ème Congrès de Radiologie National Diagnostique et Interventionnelle Le 23.05.2024 - Jdida Lire la suite
10ème Congrès National et 3ème Congrès Africain Le 30.05.2024 - Salé Lire la suite
Voir d’autres événements
Qui sommes-nous ? - Charte d’utilisation
Partager Contactez-nous
Se désinscrire