PHARMANEWS
La lettre hebdomadaire de pharmacie.ma
N°659 09 janvier 2023
20703 Destinataires
Hirassa - newsletter
[ ÉDITORIAL ]
Des Conseils bloqués et des Conseillers qui «débloquent» !

Par Abderrahim Derraji, docteur pharmacie

Huit conseillers siégeant au Conseil régional des pharmaciens d’officine du Nord (CRPON) viennent de démissionner de leur poste. Ils ont également adressé un courrier au ministère de la Santé et au Secrétariat général du gouvernement afin de les informer des raisons qui les ont poussés à prendre une telle décision. Ils les ont, par la même occasion, exhortés à prendre les décisions qui s’imposent pour mettre fin aux irrégularités dont souffrent les instances ordinales.

Les huit pharmaciens ont indiqué dans leur démission que le CRPON n'a pas tenu de réunion statutaire depuis le 31 août 2019, ce qui est en totale contradiction avec les textes de loi régissant les Conseils de l’Ordre.

Ce Conseil n’a pas, non plus, organisé les élections de mi-mandat qui auraient dû avoir lieu en 2017, ni les élections de fin de mandat qui auraient dû normalement être organisées en 2019.

Or et comme on l’a rappelé à maintes reprises à travers les éditos de «PharmaNews», le Dahir portant Loi n° 1-75-453 du 25 Dou al-hejja 1396 (17 décembre 1976) instituant un Ordre des pharmaciens stipule dans son article 13 que «si par leur refus de siéger, les membres d'un conseil régional mettent celui-ci dans l'impossibilité de fonctionner, le secrétaire général du gouvernement les déclare démissionnaires et nomme, sur proposition du ministre de la Santé publique, une délégation de trois à cinq membres, pharmaciens d'officine marocains inscrits au tableau de l'Ordre, suivant l'importance du Conseil défaillant. Cette délégation assure les fonctions dudit Conseil jusqu'à l'élection d'un nouveau Conseil. Cette élection doit intervenir dans un délai ne dépassant pas trois mois».

Ce qui intrigue les conseillers qui viennent de jeter l’éponge, c’est qu’ils n’ont jamais été consultés sur les sujets concernant la pharmacie d’officine, sachant que des membres du bureau du CRPON se sont réunis plusieurs fois avec l’administration. La dernière réunion en date a eu lieu le 30 décembre 2022.

Cette réunion rentre dans le cadre d’une série de consultations que cette Direction organise avec toutes les composantes du secteur pharmaceutique pour garantir la réussite du chantier de la généralisation de la couverture médicale au Maroc.

Selon un communiqué du 2 janvier 2023, cette rencontre a permis de mettre en exergue les problématiques qui empêchent le développement du secteur. Elle a également permis d’élaborer une feuille de route dont la finalité est de garantir la souveraineté nationale en produits de santé, tout œuvrant pour contribuer au développement de toutes les composantes du secteur.

En attendant des jours meilleurs, les pharmaciens continuent à se regarder en chiens de faïence et à broyer du noir. Quant à l’administration, tout porte à croire que les élections ordinales et le sort des pharmaciens ne figurent pas parmi ses priorités !

Cela dit, dès la semaine prochaine, les pharmaciens vont se ruer vers les salons et les journées comme si de rien n’était ! D’ailleurs, les trois rencontres prévues ce mois-ci ont programmé, entre autres, des tables rondes et des conférences censées préparer le pharmacien à l’évolution que connaîtra sa profession. Mais, comment peut-on faire évoluer une profession, la réguler ou optimiser son apport dans la prise en charge des patients avec des Conseils qui n’ont pas organisé une seule réunion statutaire depuis août 2019 ? À quoi serviront les projections, les recommandations et les feuilles de route sans un Conseil légitime, écouté et respecté, un Conseil capable de les rendre effectives et relever les nombreux défis qui se dressent devant la profession ?

Revue de presse
La pénurie des médicaments s’aggrave en Grèce La pénurie des médicaments s’aggrave en Grèce

Le ministre de la Santé grec, Thanos Plevris, a saisi, le mardi 3 janvier, la Commission européenne en lui demandant de renforcer la production pharmaceutique en Europe.

La Grèce fait, aujourd’hui, face à des pénuries inédites de médicaments. Des médias grecs ont dressé la semaine dernière une liste comportant une centaine de médicaments introuvables dans les pharmacies. Il s’agit essentiellement d’antibiotiques, d’anti-inflammatoires, d'antipyrétiques et des sirops antitussifs. 


L’Union des pharmaciens grecs a tiré la sonnette d’alarme en mettant en garde contre l’augmentation du nombre des médicaments en rupture de stock.

Pour lutter contre ces pénuries, l’Organisme national des médicaments (EOF – Grèce) avait interdit l’exportation de certains médicaments qui connaissent une tension d’approvisionnement. Le ministre de la Santé s’est engagé à renforcer les inspections des grossistes répartiteurs pour éviter les exportations des médicaments qui connaissent une tension d’approvisionnement.

Ces ruptures s’expliquent par les pénuries en matière première et par les prix de vente anormalement bas des médicaments en Grèce. Ces prix bas poussent les établissements pharmaceutiques à exporter leurs médicaments vers d’autres pays européens où les prix sont nettement plus élevés.
Source : https://www.euractiv.fr 

Lire la suite
Le gouvernement français interdit la vente en ligne des médicaments à base de paracétamol Le gouvernement français interdit la vente en ligne des médicaments à base de paracétamol

La France connaît, depuis environ 6 mois, des tensions d’approvisionnement en paracétamol. Cette situation a poussé l'Hexagone à interdire depuis le 4 janvier et jusqu’au 31 janvier la vente en ligne des médicaments à base de paracétamol.

Depuis plusieurs mois, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) demande aux pharmaciens d’officine de rationner auprès de chaque patient la vente de paracétamol. Mais, malgré cette mesure, la situation reste «complexe». Il faut plusieurs semaines pour que l’approvisionnement en paracétamol redevienne normal.

L’arrêté publié au Journal officiel indique que ces ruptures trouvent leur explication dans l'aggravation de la situation sanitaire en Chine où on assiste à une augmentation exponentielle des cas de Covid-19 depuis que ce pays a décidé d’alléger sa politique de «Zéro Covid». La forte consommation de paracétamol a poussé les autorités chinoises à interdire l'exportation de paracétamol, sachant que la Chine produit une grande part du paracétamol utilisé par les laboratoires à travers le monde.


Le paracétamol n’est pas le seul à connaître des pénuries, d’autres molécules bien plus importantes telle que l’amoxicilline manquent dans les rayons des pharmacies françaises. Là aussi, il faut attendre plusieurs semaines pour espérer un retour à la normale.  
Source : https://www.francetvinfo.fr

Lire la suite
Arikayce liposomal : un nouvel antibiotique commercialisé en Belgique Arikayce liposomal : un nouvel antibiotique commercialisé en Belgique

Parmi les mesures prises par les autorités sanitaires belges pour lutter contre la résistance antimicrobienne, elle a autorisé depuis le 8 août dernier la commercialisation d’un nouvel antimicrobien.

Cet antibiotique qui a comme désignation commerciale Arikayce liposomal est dosé à 590 mg. Il est administré par inhalation ce qui lui permet de rester plus longtemps dans les poumons du malade.

Ce médicament est indiqué dans le traitement des infections pulmonaires à Mycobactéries non tuberculeuses (MNT) causées par le complexe Mycobacterium avium (MAC). Il est réservé à l’adulte ne souffrant pas de mucoviscidose et dont les options de traitement sont limitées.

Il est à noter qu’Arikayce liposomal est le premier et le seul traitement approuvé au sein de l’Union européenne pour cette indication.
Source : https://www.afmps.be

Lire la suite
VENOREINE
Les articles les plus lus sur pharmacie.ma
Élections ordinales : Paroles, paroles… Élections ordinales : Paroles, paroles…
GSK : la FDA approuve Jesduvroq® dans le traitement de l'anémie chez les adultes sous hémodialyse GSK : la FDA approuve Jesduvroq® dans le traitement de l'anémie chez les adultes sous hémodialyse
Espagne : la cystine permet d'arrêter le tabagisme en 25 jours Espagne : la cystine permet d'arrêter le tabagisme en 25 jours
De nouvelles recommandations européennes pour améliorer l’accès aux médicaments et équipements médicaux en situation de pénurie De nouvelles recommandations européennes pour améliorer l’accès aux médicaments et équipements médicaux en situation de pénurie
Nouveaux sur medicament.ma
TENEF LP 0.4 MG, Gélule à libération prolongée
LABORATOIRE : AXESS PHARMA
COMPOSITION : Tamsulosine
INDICATION (S) : Alpha-bloquant urosélectif
PRESENTATION : Boite de 30
PPV : 109.7DHS
TENEF LP 0.4 MG, Gélule à libération prolongée
LABORATOIRE : AXESS PHARMA
COMPOSITION : Tamsulosine
INDICATION (S) : Alpha-bloquant urosélectif
PRESENTATION : Boite de 10
PPV : 53.1DHS
Prochains événements
Congrès International des sciences pharmaceutiques 2023 (CISPHARMA 2023) Le 11.02.2023 - Beni Mellal Lire la suite
Voir d’autres événements
Qui sommes-nous ? - Charte d’utilisation
Partager Contactez-nous
Se désinscrire