PHARMANEWS
La lettre hebdomadaire de pharmacie.ma
N°629 16 mai 2022
18462 Destinataires
iberma-pharmanews-sept-2019
[ ÉDITORIAL ]
Pharmacie d’officine : Peut-on se passer des syndicats ?

Par Abderrahim Derraji, docteur en pharmacie

Le Syndicat des pharmaciens de la wilaya d’Agadir a organisé, les 13 et 14 mai, la 11e édition de ses Journées pharmaceutiques sur le thème «Les chantiers porteurs de la profession, entre réalités et attentes».

Cette messe des pharmaciens a démarré par une session consacrée au projet relatif à la généralisation de la protection sociale au Maroc. Cet ambitieux chantier initié par le Souverain a pour finalité de garantir une couverture médicale à 22 millions de Marocains avant fin 2022.

La généralisation de la protection sociale intéresse doublement le pharmacien qui sera à la fois bénéficiaire et fournisseur de soins. Son implication est primordiale pour garantir la réussite et la pérennité de ce projet.

Pour que cette implication puisse se concrétiser, les caisses d’assurances maladies vont devoir entamer des négociations avec les pharmaciens pour mettre en place des mécanismes permettant d’optimiser la prise en charge des patients, permettre aux caisses de faire des économies, sans mettre en péril l’économie de la pharmacie. Cela ne peut être atteint que si les caisses ont des interlocuteurs jouissant de la légitimité nécessaire pour parler au nom des pharmaciens. En d’autres termes, les échéances qui se profilent à l’horizon acculent les officinaux à accorder leurs violons et à apprendre à travailler ensemble et dans le respect des prérogatives de tout un chacun.

À titre d’exemple, le projet de Loi 98-18, qui prévoit une régionalisation des Conseils, pourrait avancer rapidement du fait que toutes les composantes de la profession soient unanimes au sujet de la majorité des amendements à effectuer pour que ce texte puisse répondre aux attentes de la profession.

Mais, qu’on le veuille ou pas, ce texte va prendre un certain temps avant qu’il ne soit publié, et combien même, il le sera, sa mise en application nécessitera un temps qui va nous paraître éternel eu égard aux nombreux chantiers qui sont dans le pipe.

En attendant que les Conseils puissent être remis sur les rails, les représentations syndicales peuvent s’ériger en défenseur des intérêts économiques des pharmaciens d’officine. De par les textes qui les régissent, ces instances sont toutes indiquées pour négocier toutes sortes de contrat ou convention pouvant impacter la pharmacie d’officine. Mais ce n'est pas si évident que ça ! En dehors de quelques exceptions, on assiste à un vrai délitement des syndicats qui ont de plus en plus du mal à résister à un environnement qui leur est de moins en moins favorable.

Les comportements déviants et anti-confraternels qui sévissent en l’absence de sanctions disciplinaires sont à l’origine d’un climat d’impunité qui est souvent reproché à tort au syndicat. Le non-respect des horaires et du tour de garde demande aux syndicats un effort incommensurable, d’autant plus que la législation en vigueur n’a, dans ce sens, conféré aucune prérogative aux syndicats.

Pour que ces organismes puissent renouer avec l'efficacité et répondre aux attentes des pharmaciens, ils doivent mettre en place des synergies pour éviter les dispersions et coordonner leurs actions.

Cette recommandation qui fait partie des recommandations émanant de ces Journées pharmaceutiques d’Agadir qui ont révélé au grand jour les dysfonctionnements qui empêchent les syndicats de remplir les missions qui sont les leurs.

À la question de savoir si nous avons besoin de syndicats, la réponse ne peut être qu’affirmative. Cependant, il ne faut pas se leurrer, ces syndicats ne peuvent être qu’à notre image et leur efficacité restera toujours tributaire de notre engagement et notre capacité à constituer un corps capable de remuer ciel et terre pour faire valoir ses droits.

Revue de presse
Mohamed Lahbabi reconduit à la tête de la Confédération Mohamed Lahbabi reconduit à la tête de la Confédération

La Confédération des Syndicats des pharmaciens du Maroc (CSPM) a organisé, le samedi 14 mai, sa deuxième Assemblée générale élective à Agadir.

Les syndicats et associations membres de la CSPM ainsi que des personnes ressources ont pris connaissance et adopté les rapports moral et financier. Ils ont également élu un nouveau bureau à la tête de la CSPM pour une durée de 2 ans.

C’est ainsi que M. Mohamed Lahbabi a été reconduit à la tête de la Confédération. Quant aux autres postes, ils se répartissent comme suit :
1er Vice-président : Youssef Bihi
2e Vice-président : Abdelhak Sallaou
3e Vice-président : Mehdi Issami
4e Vice-président : Hajar Oujidi
Secrétaire général : Amine Bouzoubâa
Trésorier : Taoufik Darraz
Conseillers : Younes Fermach, Sâad Fouad, Adel Jlaidi, Mohamed Hassane et Mehdi Berray.
Source : CSPM

Lire la suite
HAS : restriction de l’utilisation du Xevudy® HAS : restriction de l’utilisation du Xevudy®

L'activité neutralisante du Xevudy®, qui serait fortement diminuée vis-à-vis du sous-variant BA.2 actuellement majoritaire, a poussé la Haute Autorité de santé (HAS – France) à maintenir l'autorisation d'accès précoce, mais uniquement pour les patients atteints par une souche autre que le sous-lignage BA.2 du variant Omicron.

Ce médicament à base de sotrovimab est administré au patient par voie intraveineuse. Il assure une double action. D’une part, il neutralise le Sars-CoV-2 en l’empêchant d'infecter de nouvelles cellules. D’autre part, il élimine les cellules déjà infectées par ce virus. 

Cet anticorps monoclonal est réservé aux adultes et aux adolescents de plus de 12 ans et dont le poids est supérieur à 40 kg à condition qu’ils ne nécessitent pas une supplémentation en oxygène et ne présentent pas un risque de faire une forme sévère de la maladie. 
Source : HAS

Lire la suite
Obésité : une perte de 22,5% de poids associée à un nouveau traitement de Lilly  Obésité : une perte de 22,5% de poids associée à un nouveau traitement de Lilly

Un essai clinique de phase 3, en double aveugle, a été mené chez 2.539 sujets dont le poids moyen est de 105 kg. Le traitement a été administré durant 72 semaines.

Les patients ayant pris part à cet essai clinique souffraient d'obésité associée à au moins une comorbidité (hypertension artérielle, apnée obstructive du sommeil ou maladie cardiovasculaire).

Selon le laboratoire Lilly, les sujets ayant bénéficié de 15 mg de tirzepatide associé à un régime hypocalorique et une activité physique accrue ont vu leur poids chuter de 25 kg, soit 22,5% de leur poids. Par contre, les volontaires qui ont reçu le placebo n’ont perdu que 2,5 kg, sachant qu’ils ont, eux aussi, diminué leurs apports caloriques et augmenté leur activité physique.

Le dossier de ce médicament expérimental n’a toujours pas été soumis à l’approbation de la Food and drug administration (FDA), condition nécessaire pour sa mise sur le marché américain.

Les effets indésirables de ce traitement, qui n’a toujours pas fait l’objet d’une publication scientifique, sont modérés. Généralement, il s’agit de troubles digestifs comme des nausées, de la constipation ou des diarrhées.
Source : https://investor.lilly.com

Lire la suite
VENOREINE
Les articles les plus lus sur pharmacie.ma
Ruptures de stock : Faute avouée à moitié pardonnée ! Ruptures de stock : Faute avouée à moitié pardonnée !
Mucoviscidose : Kaftrio® admis au remboursement pour les + de 12 ans en Belgique Mucoviscidose : Kaftrio® admis au remboursement pour les + de 12 ans en Belgique
Seule la pharmacie marocaine pourrait disparaître ? Seule la pharmacie marocaine pourrait disparaître ?
France : le Sénat donne son feu vert pour une carte vitale biométrique France : le Sénat donne son feu vert pour une carte vitale biométrique
Nouveaux sur medicament.ma
VENOREINE, Comprimé
LABORATOIRE : COOPER PHARMA
COMPOSITION : Aescine | Ruscogénine | Proanthocyanidine | Vitamine C
INDICATION (S) : Veinotonique
PRESENTATION : Boite de 60
PPC : 159DHS
VENOREINE, Comprimé
LABORATOIRE : COOPER PHARMA
COMPOSITION : Aescine | Ruscogénine | Proanthocyanidine | Vitamine C
INDICATION (S) : Veinotonique
PRESENTATION : Boite de 30
PPC : 99DHS
CARIBAN 10 MG / 10 MG, Gélule à libération modifiée
LABORATOIRE : VERSALYA
COMPOSITION : Doxylamine | pyridoxine
INDICATION (S) : Antihistaminiques à usage systémique
PRESENTATION : Boite de 24
PPV : 249DHS
Prochains événements
OFFICINE PLUS 2022 Le 09.09.2022 - Casablanca Lire la suite
FIP SEVILLE 2022 : 80TH FIP WORD CONGRESS OF PHARMACY AND PHARMACEUTICAL SCIENCES Le 18.09.2022 - Spain Lire la suite
CONGRÈS INTERNATIONAL DES SCIENCES PHARMACEUTIQUES DE BENI MELLAL-CISPHARMA 2022 Le 24.09.2022 - Beni Mellal Lire la suite
5ÈME FORUM DE L'OFFICINE Le 29.09.2022 - Tunisia Lire la suite
Voir d’autres événements
Qui sommes-nous ? - Charte d’utilisation
Partager Contactez-nous
Se désinscrire