PHARMANEWS
La lettre hebdomadaire de pharmacie.ma
N°580 26 avril 2021
13273 Destinataires
iberma-pharmanews-sept-2019
[ ÉDITORIAL ]
Vente en ligne des médicaments : il vaut mieux prévenir que guérir!

Par Abderrahim Derraji, docteur en pharmacie

L’émission «Question Eco» diffusée le mardi 20 avril par Medi1TV a fait la semaine dernière un focus sur la vente de médicaments en ligne. Invitée à cette émission, la présidente du Conseil régional des pharmaciens d’Officine du Sud (CRPOS), Sâadia Moutaouakil, a mis en exergue les risques que représente la vente des médicaments en ligne au Maroc.

Tout en rappelant que la législation stricte en vigueur au Royaume lui permet d’être à l’abri de la contrefaçon des médicaments, elle a souligné que les choses pourraient rapidement prendre une mauvaise tournure. La vente en ligne peut battre en brèche ce «bouclier législatif» et permettre à des fournisseurs peu scrupuleux de s’adonner à la vente en ligne de médicaments d’origine douteuse.

Il est à noter que la vigilance des autorités et des pharmaciens a permis de neutraliser plusieurs réseaux de vente de médicaments en ligne.

La présidente du CRPOS a, par ailleurs, salué l’éminence de la diffusion d’une circulaire dont la finalité est de lutter contre la vente des médicaments en ligne, sachant que nul n’a le droit de vendre les médicaments à travers Internet, pas même les pharmaciens.

Si le législateur a placé la production, la distribution et la dispensation au grand public sous la responsabilité d’un pharmacien, c’est avant tout pour protéger les usagers des médicaments contre le recours à des spécialités pharmaceutiques contrefaites. Le circuit de distribution est défini par voie réglementaire pour garantir une traçabilité sans faille des médicaments.

On ne peut nier que les possibilités qu’offrent Internet, les Smartphones et le paiement en ligne sont illimitées et la tentation de vivre de nouvelles expériences de consommation est bien là. Seulement, il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs. Le médicament est un produit sensible qui est distribué à travers un circuit sécurisé. On ne peut envisager un autre mode de distribution sans penser à la sécurité du patient et à la pérennité des pharmacies, ces espaces de santé permettant au citoyen de s’approvisionner 24 h/24 en médicaments dont la traçabilité est maîtrisée.

sanofi-smart-pack
Revue de presse
Un nouveau record de décès imputés à la Covid-19 en Inde Un nouveau record de décès imputés à la Covid-19 en Inde

L’Inde, pays de 1,3 milliard d’habitants, a enregistré samedi dernier 2.624 décès causés par la Covid-19. Il s’agit d’un nouveau record mondial en la matière. Le nombre de cas recensés est estimé à 190.000, ce qui porte le total des personnes atteintes du nouveau coronavirus à 16,5 millions dans ce pays.

Avec un million de nouveaux cas recensés en trois jours, les hôpitaux ont de plus en plus de mal à faire face aux demandes d’hospitalisation.

Les experts, pour qui ce chiffre serait sous-estimé, expliquent cette recrudescence des cas par l’émergence du variant B.1.617 et par les contaminations lors de la fête religieuse hindoue Khumb Mela qui a drainé des millions de pèlerins.

À court d’oxygène et de médicaments, le gouvernement indien a fait appel à des trains spéciaux chargés d’acheminer des réserves d'oxygène à destination des villes les plus touchées par la pandémie. Il a aussi incité les industriels à accélérer la production d'oxygène et de médicaments qui commencent à tomber en rupture.

L’armée de l’air contribue, de son côté, à l’acheminement de l'oxygène et d'autres produits de santé dans les différentes régions de l’Inde.

Les hôpitaux de New Delhi manquent d’oxygène et un grand nombre de patients meurent devant les hôpitaux faute de lits et d'oxygène. Une association a même installé un crématorium dans un parking pour faire face au grand nombre de décès.
Source : https://www.lepoint.fr

Lire la suite
Vaccin anti-Covid de Johnson & Johnson : fin de la suspension aux États-Unis Vaccin anti-Covid de Johnson & Johnson : fin de la suspension aux États-Unis

Après à peine 11 jours de suspension, Les Centres pour la prévention et le contrôle des maladies (CDC) et l'agence de réglementation des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) ont décidé, vendredi dernier, d’autoriser à nouveau l’utilisation du vaccin de Johnson & Johnson. Cette décision fait suite à la recommandation de conseillers scientifiques pour qui les avantages de ce vaccin l'emportaient sur un risque rare de caillots sanguins.

Les autorités sanitaires ont recensé chez les quelque 8 millions de personnes vaccinées par ce vaccin, 15 femmes âgées de moins de 50 ans ayant développé un type de caillot sanguin très inhabituel. On déplore 3 décès.

Selon les mêmes autorités, les femmes plus jeunes devraient être informées sur ce risque en termes clairs et compréhensibles. En faisant de la sorte, elles pourraient décider, si elles le souhaitent, d’opter pour un autre vaccin anti-Covid-19.

Les essais cliniques menés dans plusieurs pays et chez 40.000 personnes âgées de 18 ans ou plus ont révélé que ce vaccin a une efficacité de 66% pour prévenir les formes modérées à sévères de la Covid-19.

L’Agence européenne du médicament (EMA) rejoint les autorités sanitaires américaines puisqu'elle estime que le risque de caillots était suffisamment faible pour ne pas entraver le recours de ce vaccin à adénovirus dans les programmes de vaccination entrepris en Europe.
Source : https://ici.radio-canada.ca
 

Lire la suite
France : Le vaccin de Johnson & Johnson disponible dans les pharmacies depuis samedi dernier France : Le vaccin de Johnson & Johnson disponible dans les pharmacies depuis samedi dernier

Lors d’une conférence de presse tenue jeudi dernier, le ministre de la Santé français, Olivier Veran, a annoncé que les Français âgés de plus de 55 ans et plus pourraient être vaccinés par le vaccin de Johnson & Johnson à partir de samedi dernier.

Selon la Direction générale de la santé (DGS), les médecins concernés seront avisés des dates de disponibilité et des volumes de livraison par courrier électronique.

«Les rendez-vous de vaccination peuvent donc être planifiés à compter de la réception de ce mail et positionnés à partir du lendemain de la date prévisionnelle de livraison des vaccins», a indiqué la DGS.
Source : https://www.lequotidiendumedecin.fr 

Lire la suite
COOPER-PHARMA
Les articles les plus lus sur pharmacie.ma
Covid-19 : vacciné ou pas, il faut rester prudent! Covid-19 : vacciné ou pas, il faut rester prudent!
La chloroquine et l’hydroxychloroquine à nouveau disponibles dans les pharmacies d’officine La chloroquine et l’hydroxychloroquine à nouveau disponibles dans les pharmacies d’officine
Hyperactivité de l’enfant : la FDA autorise l’utilisation de Qelbree Hyperactivité de l’enfant : la FDA autorise l’utilisation de Qelbree
Le ministre de l'Économie fixe de nouveaux plafonds pour les prix des masques Le ministre de l'Économie fixe de nouveaux plafonds pour les prix des masques
Nouveaux sur medicament.ma
ALLEGRA 5 MG, Comprimé pelliculé
LABORATOIRE : Sanofi
COMPOSITION : Lévocétirizine
INDICATION (S) : Chez l'adulte et l'enfant à partir de 6 ans pour le traitement de: La rhinite allergique saisonnière, perannuelle et persistante (rhume des foins, pollinose). La conjonctivite allergique. L'urticaire chronique idiopathique.
PRESENTATION : Boite de 14
PPV : 44.6DHS
Propriété : Antihistaminiques H1
Qui sommes-nous ? - Charte d’utilisation
Partager Contactez-nous
Se désinscrire