PHARMANEWS
La lettre hebdomadaire de pharmacie.ma
N°569 08 février 2021
13116 Destinataires
iberma-pharmanews-sept-2019
[ ÉDITORIAL ]
Campagne de vaccination : quel rôle pour pharmacien d’officine ?

Par Abderrahim Derraji, Docteur en pharmacie

Les pharmaciens d’officine ont suivi avec beaucoup d’intérêt le webinaire organisé jeudi dernier par la Société marocaine de valorisation de l’acte officinal (SMVAO) sur le thème «Campagne vaccinale et pharmacovigilance : rôle du pharmacien d’officine». Cette initiative est tombée à point nommé puisque la campagne de vaccination anti-Covid-19 a été officiellement lancée par le Souverain le 28 janvier 2021.

Pour animer cette session, la SMVAO a fait appel au Dr Jean-Michel Mzorovski, président du Comité pour la valorisation de l’acte officinal en France, qui a passé en revue l’expérience française en matière de vaccination, non sans rappeler le mode d’action des différents vaccins mis au point pour faire face au Sars-Cov-2.

La présentation du Dr Jean-Michel Mzorovski a été suivie par celle du Dr Mohamed Benazouz, responsable du Plan national d’immunisation (PNI) au ministère de la Santé. Cet expert a traité le sujet de la «Campagne nationale de vaccination contre la Covid-19 : quels dispositifs ?»

Quant au Pr Rachida Soulaymani, directrice du Centre national de pharmacovigilance, elle a mis l’accent sur le déploiement de la pharmacovigilance durant la campagne de vaccination anti-Covid-19. Celle-ci est amenée à jouer un rôle primordial dans l’évaluation de l’innocuité des vaccins anti-Covid-19 qui seront utilisés au Maroc. Grâce au site liqahcorona.ma, qui est également décliné en application, les professionnels de santé et les sujets vaccinés pourront déclarer facilement les éventuels événements indésirables qui pourraient apparaître suite à l’inoculation du vaccin anti-Covid-19.

Les trois présentations ont été suivies par une session de questions/réponses qui a permis aux participants à ce webinaire d’avoir des réponses aux nombreuses questions qui les taraudent comme les contre-indications des différents vaccins.

Comme on a pu le constater, les pharmaciens, après une année d’exercice la peur au ventre, n’ont pas hésité à se faire vacciner massivement et à donner l’exemple à leurs patients qui ont malheureusement été échaudés par des informations infondées sur la vaccination.

Et comme l’a rappelé Pr Soulaymani, le pharmacien, qui a un rôle important à jouer dans l’information des patients, peut prendre en charge les réactions post-vaccinales mineures, comme il peut orienter les citoyens en cas d’évènements indésirables vers les personnes ou les structures les plus appropriées. Il est également en mesure d'assister tout patient souhaitant faire une déclaration des éventuels effets indésirables.

Cette séance, qui est actuellement en ligne (voir lien), va sans nul doute aider le pharmacien à répondre aux nombreuses questions qui lui seront posées par ses patients. Ces derniers sont généralement insuffisamment outillés pour déjouer les fake news. On finira certainement par venir à bout de la pandémie de la Covid-19 à coup de vaccin et de remède, mais on va avoir beaucoup de peine à trouver un bon antidote contre la désinformation. En attendant, il faut bien s'informer pour mieux informer !

OROSTIM B2-newsletter-Test
Revue de presse
Les chercheurs de l’Université Oxford planchent sur un cocktail de vaccins anti-Covid-19 Les chercheurs de l’Université Oxford planchent sur un cocktail de vaccins anti-Covid-19

L’Université d’Oxford a annoncé, jeudi dernier, qu’elle s’apprête à démarrer une étude afin d'évaluer l’efficacité et l’innocuité de l’association du vaccin Covishield® avec le vaccin Comirnaty®.

Cet essai clinique va durer treize mois et portera sur 800 volontaires âgés de plus de 50 ans.

En pratique, une partie des volontaires recevra une première dose du vaccin à ARNm de Pfizer-BioNTech suivie d’une deuxième dose du vaccin d’AstraZeneca-Oxford. Un deuxième groupe recevra les mêmes doses en inversant l’ordre d'administration.

Cet essai clinique évaluera également l’impact de l’espacement des doses sur l’immunisation des sujets vaccinés.

«Si nous montrons que ces vaccins peuvent être utilisés de manière interchangeable, cela augmentera considérablement la flexibilité de leur distribution», a indiqué le Pr Matthew Snape qui est le responsable de cet essai clinique.

D’après le Pr Peter English, cette technique est parfois utilisée pour immuniser contre l'hépatite B des personnes ne répondant pas à la vaccination standard.

Selon l’Agence nationale de recherche sur le sida et les hépatites (ANRS) - maladies infectieuses émergentes, un autre essai clinique similaire évaluera une association entre le vaccin d’AstraZeneca-Oxford et le vaccin russe Sputnik V. Cet essai inclura une centaine de patients et devrait démarrer au mois de mars 2021.
Source : https://www.lequotidiendupharmacien.fr

Lire la suite
Covid-19 en Israël : le vaccin semble mettre plus de temps pour protéger les séniors   Covid-19 en Israël : le vaccin semble mettre plus de temps pour protéger les séniors

L’acquisition des doses du vaccin Comirnaty® et le démarrage rapide de la vaccination en Israël ont permis à ce pays d’être en tête des nations ayant vacciné le plus de personnes. Son recul est scruté par les autres pays qui veulent en savoir plus sur l’innocuité et l’efficacité des doses du vaccin à ARN messager mis sur le marché par l’alliance Pfizer-BioNTech.

Une étude préliminaire rendue publique par le ministère israélien de la Santé, le 3 février, a révélé une baisse des nouveaux cas de la Covid-19 et des hospitalisations chez les plus de 60 ans, sachant que 77% d’entre eux ont déjà reçu les deux doses de vaccins requises.

Les données montrent une diminution de 40% des cas de la Covid-19 chez les sujets âgés en excluant l’impact du confinement. Les hospitalisations ont également été réduites de 25 à 30%. Par contre, on assiste à une augmentation des hospitalisations chez les moins de 50 ans.

Le retour sur l'expérience est plus important chez les séniors qui sont le plus vaccinés, particulièrement dans les villes.

Selon les épidémiologistes israéliens, les résultats escomptés tardent à se concrétiser si on les compare aux résultats des essais cliniques. Ceci pourrait s’expliquer par la réponse immunitaire des personnes âgées qui est moins performante comme c’est le cas pour d’autres vaccins.

Les différents variants qui circulent et dont la contagiosité est très élevée pourraient également expliquer l’écart observé avant et après la commercialisation du vaccin. À l’instar des autres vaccins, Comirnaty® protège en effet des formes graves, mais pas forcément de la transmission, sur laquelle peu de données sont disponibles.

Quant à l’immunité collective, elle n’est pas encore de mise. Les campagnes actuelles protègent les sujets âgés et évitent la saturation des systèmes de santé. Il faut noter que les personnes vaccinées, même contaminées, ne développent généralement que des formes asymptomatiques qui sont moins contaminantes. 
Source : https://www.la-croix.com

Lire la suite
Pfizer s’attend à 15 milliards de dollars de ventes pour Comirnaty® Pfizer s’attend à 15 milliards de dollars de ventes pour Comirnaty®

Pfizer a occupé en 2019 et 2020 les devants de la scène. Il a cédé Upjohn en 2019  et a été le premier laboratoire a obtenir le feu vert de la FDA pour mettre sur le marché un vaccin contre la covid-19. 

Le chiffre d’affaires réalisé par le géant américain en 2020 a atteint 41,9 milliards de dollars contre 41,2 milliards de dollars en 2019. Cette faible croissance ne devrait pas occulter l’apport de la cession d’Upjohn et les chiffres de la santé familiale.


En 2020, Eliquis® a progressé de 17% et Ibrance de 9% et c’est toujours Prevenar® qui caracole en tête même si ses ventes n’ont augmenté que de 1% avec un chiffre de 5,85 milliards de dollars.

Le chiffre d’affaires réalisé sur Vyndaqel/Vyndamax a été multiplié par 3 et a atteint 1,3 milliard de dollars. Quant aux biosimilaires, ils ont connu une croissance de 68%.

Pfizer table sur un chiffre d’affaires de 15 milliards de dollars de ventes de son vaccin anti-Covid-19 en 2021. Il prévoit également un chiffre d’affaires en 2020 entre 44,4 et 46,4 milliards. Ce chiffre pourrait atteindre 60 milliards si on prend en considération les ventes de Comirnaty®. Pour marquer le coup, Pfizer a relooké son logo en y intégrant une double hélice d'ADN.
Source : https://www.industriepharma.fr

Lire la suite
Les articles les plus lus sur pharmacie.ma
Toutes ces erreurs qu’on aurait pu éviter ! Toutes ces erreurs qu’on aurait pu éviter !
l’ANSM suspend la commercialisation du «spray nasal COV-Defense» et «spray nasal Biokami» l’ANSM suspend la commercialisation du «spray nasal COV-Defense» et «spray nasal Biokami»
Covid-19 : deux médecins canadiens appellent à retarder les secondes doses de vaccins pour sauver plus de vies Covid-19 : deux médecins canadiens appellent à retarder les secondes doses de vaccins pour sauver plus de vies
Prégabaline (Lyrica® et génériques) : l’ordonnance sécurisée devient obligatoire en France dès le mois de mai Prégabaline (Lyrica® et génériques) : l’ordonnance sécurisée devient obligatoire en France dès le mois de mai
Nouveaux sur medicament.ma
HEMOPASS DUO 75 MG / 100 MG, Gélule
LABORATOIRE : ATLASPHARM
COMPOSITION : Clopidogrel | acide acétylsalicylique
INDICATION (S) : Antiagrégants plaquettaires sauf héparine, préparations composées
PRESENTATION : Boite de 30
PPV : 160DHS
HEMOPASS DUO 75 MG / 75 MG, Gélule
LABORATOIRE : ATLASPHARM
COMPOSITION : Clopidogrel | acide acétylsalicylique
INDICATION (S) : Antiagrégants plaquettaires sauf héparine, préparations composées
PRESENTATION : Boite de 30
PPV : 153.2DHS
TIOVA 18 µG ROTACAPS , Gélule
LABORATOIRE : CIPLA
COMPOSITION : Tiotropium
INDICATION (S) : Anticholinergique lors de BPCO
PRESENTATION : Un pillulier de 15 gélules Les gellules doivent être utilisées avec le dispositif Revoliser ( PPC : 50 DH )
PPV : 161.8DHS
FORACORT 200 INHALATEUR, Suspension pour inhalation
LABORATOIRE : CIPLA
COMPOSITION : Budesonide | Formoterol
INDICATION (S) : Antiasthmatique, bêta-2-sympathomimétique avec glucocorticoïde
PRESENTATION : Boite de 120 doses
PPV : 189.5DHS
Qui sommes-nous ? - Charte d’utilisation
Partager Contactez-nous
Se désinscrire