PHARMANEWS
La lettre hebdomadaire de pharmacie.ma
N°565 04 janvier 2021
13042 Destinataires
iberma-pharmanews-sept-2019
[ ÉDITORIAL ]
Vaccination : le «nationalisme vaccinal» peut nuire à tout le monde!

Par Abderrahim DERRAJI, Docteur en pharmacie


Tout le monde s’attendait à ce que ça soit le vaccin de CNBG Sinopharm qui obtienne le premier une autorisation temporaire d’utilisation (ATU) d’urgence du ministère de la Santé pour préparer le lancement effectif des campagnes de vaccination. Finalement, c’est le vaccin Covishield® développé par Oxford et AstraZeneca et produit par Serum Institute of India qui a décroché le précieux sésame le 6 janvier.


Il ne fait aucun doute que le vaccin chinois finira, lui aussi, par obtenir son ATU d’urgence. Mais, tant que les commandes ne se transforment pas en livraisons, on n'est toujours pas tiré d'affaire. La forte tension d’approvisionnement exercée sur les vaccins nous rappelle le scénario des masques médicaux qui ont fait l’objet de marchandages ayant favorisé les plus offrants avec une flambée des prix qui les a rendus quasi inaccessibles.

Pour éviter une situation similaire, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) met en garde contre «le nationalisme vaccinal».

En effet, le directeur général de l’OMS, l’Éthiopien  Tedros Adhanom Ghebreyesus, a exhorté les pays riches à cesser de conclure des «accords bilatéraux» avec les laboratoires pharmaceutiques et de faire davantage preuve de solidarité internationale en matière de vaccins. Le chef de l’OMS demande aux fabricants de donner la priorité au déploiement des vaccins par le biais du mécanisme Covax mis en place par l’OMS et ses partenaires pour éviter «de faire grimper le prix» des vaccins.

Le patron de l'OMS a même demandé aux pays ayant commandé plus de vaccins que nécessaire de les mettre immédiatement à la disposition du Covax qui est prêt à les «distribuer équitablement dès aujourd'hui».

Mais, est-ce que le directeur général de l’OMS sera écouté ? Rien n’est moins sûr ! Pour le moment, sur les 42 pays ayant lancé des programmes de vaccination, 36 pays sont à revenu élevé et 6 à revenu intermédiaire.

Les vaccins autorisés jusqu'à maintenant ont nourri beaucoup d'espoir en raison de leur innocuité et leur efficacité contre le Sars-Cov-2 et ses mutants actuels. Le seul événement indésirable du vaccin risque d'être son «inaccessibilité». On espère qu’il y aura suffisamment de solidarité entre les peuples pour que les personnes à risque soient vaccinées en priorité, et ce, quel que soit leur pays !

OROSTIM B2-newsletter-Test
Revue de presse
Seconde dose de Comirnaty : Avis de l’ANSM Seconde dose de Comirnaty : Avis de l’ANSM

Plusieurs pays européens font le maximum pour augmenter la cadence de vaccination contre la Covid-19, mais les livraisons des vaccins ne suivent pas forcément. C’est ce qui a poussé certains pays à envisager d'espacer l’intervalle entre les doses à inoculer.

Ce contexte a poussé l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) à donner un avis au sujet de la deuxième dose du vaccin Comirnaty® mis sur le marché par Pfizer-BioNtech.

L’Agence française estime que le vaccin Comirnaty de Pfizer-BioNTech, qui est autorisé en Europe depuis le 21 décembre 2020 et dont le schéma d’administration repose sur deux doses espacées d’au moins 21 jours, doit garder le même schéma d’administration pour les personnes vaccinées. Elle estime, cependant, que le délai d’administration de la deuxième dose peut être envisagé entre 21 et 42 jours au vu des circonstances actuelles spécifiques, afin d’élargir la couverture vaccinale des personnes prioritaires.

Lire la suite
Covid-19 : Accord conclu entre Bayer et CureVac pour accélérer le développement du candidat vaccin CVnCoV et sa mise sur le marché Covid-19 : Accord conclu entre Bayer et CureVac pour accélérer le développement du candidat vaccin CVnCoV et sa mise sur le marché

La société allemande Bayer vient de signer un accord de collaboration et de services avec la biopharma CureVac qui développe une nouvelle classe de médicaments transformateurs basés sur la technologie de l’ARN messager.

L’accord stipule que c’est CureVac qui sera le titulaire de l’AMM (autorisation de mise sur le marché) du vaccin. Quant à Bayer, il soutiendra CureVac sur des opérations techniques et de procédure dans les pays au sein de l’Union européenne (UE) et dans certains autres marchés.

D’autres options sont également prévues. Bayer pourra devenir titulaire de l’AMM en dehors de l’Europe.

Les deux entités conjugueront leurs efforts pour que CureVac puisse fournir des centaines de millions de doses de CVnCoV à travers le monde, une fois qu’il aura le feu vert des autorités réglementaires.

En novembre 2020, CureVac a annoncé qu’elle renforcerait son réseau de fabrication européen, en collaboration avec Wacker et le français Fareva, entre autres. Le 14 décembre 2020, CureVac a franchi une nouvelle étape dans le développement de CVnCoV avec le début de sa phase pivot mondiale 2b/3.
Source : Bayer

Lire la suite
Saisie de 20.000 boîtes de vitamine C vendues hors circuit légal Saisie de 20.000 boîtes de vitamine C vendues hors circuit légal

Par un communiqué du 9 janvier 2020, la Confédération des syndicats des pharmaciens du Maroc (CSPM) a indiqué que la correspondance qu’elle a adressée à la Direction du médicament et de la pharmacie (DMP), au sujet de la vente de spécialités pharmaceutiques à base de vitamine C et de zinc à travers Internet, n’est pas restée lettre morte.

En effet, les démarches entreprises par la CSPM et la DMP ont été à l’origine de l’intervention de la police de cybercriminalité de la Wilaya du Grand Casablanca qui a procédé à l’arrestation des personnes qui seraient responsables de ce trafic. Des quantités importantes de médicaments ont été également saisies notamment 20.000 boîtes de vitamine C et 3.500 boîtes de médicaments à base de zinc. D’autres médicaments auraient été saisis d’après le même communiqué.

Lire la suite
Les articles les plus lus sur pharmacie.ma
Vaccination anti-Covid-19 : Il ne faut pas oublier les personnes atteintes de trisomie 21. Vaccination anti-Covid-19 : Il ne faut pas oublier les personnes atteintes de trisomie 21.
Vaccin anti-Covid-19 : les Marocains retiennent leur souffle... Vaccin anti-Covid-19 : les Marocains retiennent leur souffle...
Comirnaty serait efficace in vitro contre le variant anglais du Covid-19 Comirnaty serait efficace in vitro contre le variant anglais du Covid-19
L'Agence norvégienne du médicament établit un lien entre 13 décès de personnes fragiles et les effets secondaires du vaccin Comirnaty L'Agence norvégienne du médicament établit un lien entre 13 décès de personnes fragiles et les effets secondaires du vaccin Comirnaty
Qui sommes-nous ? - Charte d’utilisation
Partager Contactez-nous
Se désinscrire