PHARMANEWS
La lettre hebdomadaire de pharmacie.ma
N°559 30 novembre 2020
13042 Destinataires
iberma-pharmanews-sept-2019
[ ÉDITORIAL ]
Covi-19 : tous dans la même galère, ou presque !

Par Abderrahim Derraji, docteur en pharmacie


Moncef Slaoui, éminent chercheur en immunologie et en biologie moléculaire que Donald Trump avait désigné comme «M. Vaccin anti-Covid-19» aux États-Unis, a accordé la semaine dernière une interview à la télévision canadienne(1). Cet entretien a été essentiellement dédié à l’état d’avancement des différents projets de vaccin anti-Covid-19 qu’il «chapeaute», ainsi qu’à la vaccination collective à laquelle se préparent actuellement les États-Unis.

Deux vaccins se trouvent actuellement en pole position aux États-Unis, le vaccin de Pfizer-BioNtech et celui de Moderna. Ces deux vaccins à ARNm pourraient avoir le feu vert de la FDA (Food and Drug administration) avant la fin du mois de décembre 2020.

Tout au long de l’interview, Moncef Slaoui, s’est voulu optimiste, comme il s’est félicité de la prouesse accomplie par les universités, les pharmas et les biotech qui ont pu, en moins d’une année, mettre au point un vaccin efficace à plus de 95%. Quant à sa production, d’après cet expert en immunologie, la vaccination de toute la population reste tributaire de la cadence de production des doses. Plusieurs mois seront nécessaires avant de voir toute la population américaine vaccinée.

Une quarantaine d’autres vaccins sont actuellement en cours de développement ou de production. Ceux qui auront l’approbation des autorités sanitaires, vont permettre le lancement de campagnes de vaccinations collectives à travers le monde. Le défi à relever s'annonce de taille puisqu’il faut produire, distribuer et administrer, en quelques mois, des milliards de doses de vaccin anti-Covid-19 afin de protéger, dans un premier temps, les sujets les plus vulnérables et les plus exposés  en attendant de pouvoir vacciner le reste de la population.

Après cette phase de «gestion des urgences», on va devoir évaluer notre capacité à gérer les crises sanitaires et tirer les leçons pour éviter d'être pris au dépourvu par un Sars-Cov-3 ou un de ses cousins.

Quoi qu’il en soit, cette crise sanitaire a été riche en enseignements. On a compris que le monde est un petit «village» : les micro-organismes ne connaissent pas de frontières ! Un virus apparu en Chine en décembre dernier a fait le tour du monde en quelques mois. À l’exception de certaines petites îles isolées, le Sars-Cov-2 a touché tous les pays. Par conséquent, toute stratégie future de lutte contre les épidémies devrait intégrer une dimension régionale et internationale.

Cette épidémie a aussi révélé au grand jour qu’une crise sanitaire qui dure dans le temps peut être aggravée par une crise économique plus compliquée à gérer. En d’autres termes, chaque pays devrait comprendre qu’une économie aussi solide soit elle ne vaut rien, s'il n’est pas capable de protéger la santé de tous ses habitants.

Durant cette crise, on a aussi constaté que les pays disposant d’une industrie leur permettant de répondre à leurs besoins, notamment en médicaments et en dispositifs médicaux, ont eu moins de mal à faire face à la crise sanitaire. Quant aux autres pays, y compris les plus nantis, ils n’avaient d’autre choix que d’attendre que ces pays se servent avant d'envisager d'honorer leurs commandes.

À quelques semaines du démarrage des campagnes de vaccination contre la Covid-19, on a aussi compris qu’il est primordial de s’investir dans la recherche clinique et de mettre en place des rapprochements à même de renforcer les collaborations internationales. Sans une telle approche, on réduit à néant nos chances de voir éclore dans notre pays des unités de production de vaccins ou d'autres produits de santé aptes à répondre aux besoins du Royaume et à ceux des pays africains voisins.

Pour conclure, on ne peut s’empêcher de penser au retard pris par différents projets dont la finalité était de faire du Maroc un hub pharmaceutique à l’échelle du Continent. La crise sanitaire actuelle devrait, en principe, nous inciter à revoir nos priorités et à mettre les bouchées doubles pour que les projets d’investissements dans le secteur pharmaceutique puissent se concrétiser dans des délais raisonnables…

1 Lien : https://www.youtube.com/watch?v=AOIVR0afM4U

OROSTIM B2-newsletter-Test
Revue de presse
La FDA donne son feu vert pour l’association d’anticorps casirivimab et imdevimab dans la prise en charge des formes légères et modérées de Covid-19 La FDA donne son feu vert pour l’association d’anticorps casirivimab et imdevimab dans la prise en charge des formes légères et modérées de Covid-19

Le FDA (Food and Drug Administration) vient de donner son accord pour l’utilisation de l’Association d’anticorps monoclonaux mise au point par Regeneron dans la prise en charge des formes légères et modérées de Covid-19 chez les malades de plus de douze ans avec un risque élevé d'évolution vers une forme sévère ou une hospitalisation.

D’après l’essai clinique réalisé par Regeneron, le recours à ces deux anticorps doit se faire juste après le diagnostic de la maladie et chez les sujets n’ayant pas encore développé leurs propres anticorps ou ayant une charge virale élevée.

Le laboratoire entend lancer la production de 80.000 traitements avant la fin du mois. Il compte également produire 200.000 traitements d'ici le début du mois de janvier 2021 et la totalité des traitements devrait atteindre 300.000 avant la fin du mois de janvier 2021. 
Source : https://www.industriepharma

Lire la suite
Immunothérapie : rapprochement entre Pierre Fabre et Y-Biologics pour développer des anticorps monoclonaux Immunothérapie : rapprochement entre Pierre Fabre et Y-Biologics pour développer des anticorps monoclonaux

D’après un communiqué mis en ligne par le Groupe Pierre Fabre le 20 novembre, l’entreprise de biotechnologie sud-coréenne 
Y-Biologics et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre annoncent un projet de partenariat stratégique dans le domaine de la recherche en immuno-oncologie. Ce projet, qui n’a pour le moment fait l’objet que d’une lettre d’intention signée par les deux partenaires, sera confirmé dans les prochains mois à travers un accord détaillé. La collaboration s’étend sur une durée de trois ans qui pourra être étendue à cinq ans.

Les deux entités envisagent d’unir leurs expertises afin d’identifier et de développer de nouveaux anticorps monoclonaux à visée thérapeutique contre des cibles immunosuppressives exprimées dans les tumeurs solides.

Selon les termes de cet accord, Y-Biologics contribuera, grâce à sa plateforme et à sa banque combinatoire de fragments d’anticorps, à la découverte d’anticorps monoclonaux à visée thérapeutique et diagnostique dirigés contre des cibles moléculaires clés désignées par Pierre Fabre. Pour sa part, Pierre Fabre apportera les expertises en immuno-oncologie de ses équipes installées au Centre d’immunologie Pierre Fabre (CIPF) de Saint-Julien-en-Genevois et sur le campus de l’Oncopole de Toulouse.
Le projet de partenariat prévoit la possibilité pour Pierre Fabre d’acquérir tous les droits sur les anticorps qui seront développés dans le cadre de cette collaboration. Ces droits seront soumis au paiement de frais de découverte, à des paiements d’étape et au versement de droits d’exploitation à Y-Biologics.
Source : Pierre Fabre

Lire la suite
Les articles les plus lus sur pharmacie.ma
Vaccination anti-Covid-19 : Il ne faut pas oublier les personnes atteintes de trisomie 21. Vaccination anti-Covid-19 : Il ne faut pas oublier les personnes atteintes de trisomie 21.
Vaccin anti-Covid-19 : les Marocains retiennent leur souffle... Vaccin anti-Covid-19 : les Marocains retiennent leur souffle...
Comirnaty serait efficace in vitro contre le variant anglais du Covid-19 Comirnaty serait efficace in vitro contre le variant anglais du Covid-19
L'Agence norvégienne du médicament établit un lien entre 13 décès de personnes fragiles et les effets secondaires du vaccin Comirnaty L'Agence norvégienne du médicament établit un lien entre 13 décès de personnes fragiles et les effets secondaires du vaccin Comirnaty
Nouveaux sur medicament.ma
PROBIOSTIM, Sachet
LABORATOIRE : COOPER PHARMA
COMPOSITION : 3 souches probiotiques + 1 prébiotique
INDICATION (S) : Complément alimentaire
PRESENTATION : Boite de 10
PPC : 99DHS
IMMUNOVITA, Gélule
LABORATOIRE : IBERMA
COMPOSITION : Zinc vitamine B6 | Vitamine D3 | Bête-glucanes
INDICATION (S) : Complément alimentaire
PRESENTATION : Boite de 15
PPC : 99DHS
IMMUNOVITA, Gélule
LABORATOIRE : IBERMA
COMPOSITION : Zinc vitamine B6 | Vitamine D3 | Bête-glucanes
INDICATION (S) : Complément alimentaire
PRESENTATION : Boite de 30
PPC : 149DHS
Qui sommes-nous ? - Charte d’utilisation
Partager Contactez-nous
Se désinscrire