PHARMANEWS
La lettre hebdomadaire de pharmacie.ma
N°495 10 juin 2019
12226 Destinataires
iberma-pharmanews-sept-2019
[ ÉDITORIAL ]
Forum pharmaceutique international : J-25

Par Abderrahim Derraji

Les 5 et 6 juillet prochain, la ville de Marrakech accueillera le Forum pharmaceutique international (FPI), manifestation qui réunit tous les ans les pharmaciens et les autres intervenants du secteur du médicament et de la pharmacie.

Cette 20e édition, qui aura pour thème "Sécurité et qualité de l’acte pharmaceutique et biologie médicale", s’annonce comme une occasion de choix pour que les pharmaciens africains, tous secteurs confondus, fassent le point sur leurs pratiques. Les recommandations issues de ce forum sont essentielles, d’une part, pour leur permettre d’opérer les mises à niveau nécessaires et, d’autre part, pour les aider à se préparer aux grandes mutations qui guettent le secteur et particulièrement la transformation digitale.

Tout en réfléchissant à ces mutations à venir, les pays africains ne peuvent faire l’économie d’une vraie stratégie afin d’améliorer l’accessibilité aux médicaments de qualité. Cela ne peut se faire sans la mise en place de sites de production de médicaments dans les différentes régions du continent. La création d’une Agence de régulation africaine et l’harmonisation des textes relatifs au médicament et à la pharmacie sont également des éléments clefs de cette stratégie.

La disponibilité des médicaments de qualité est essentielle, mais ne suffit pas, à elle seule, à améliorer leur accessibilité. En effet, sans une politique pharmaceutique qui prévoit une couverture universelle, un grand nombre de malades restera privé de médications, ce qui fait de lui une proie facile aux trafiquants de médicaments falsifiés.

Tous ces aspects évoqués seront débattus lors du prochain FPI. Les organisateurs de ce conclave ont également prévu une batterie de conférences de bonne facture au sujet de la pratique officinale, la biologie, la pharmacie hospitalière, l’enseignement, la pharmacovigilance, etc.

Pour traiter ces sujets, le Comité d’organisation a fait appel à un grand nombre d’experts de renommée internationale. Les conférences, les tables rondes et les débats programmés contribueront à dégager des pistes pour améliorer la prise en charge du patient africain.

Les pharmaciens marocains issus des différents secteurs et leurs représentants auront ainsi une occasion rare pour échanger avec les confrères en provenance d’Afrique et d’ailleurs. La ville ocre constitue un écrin de choix pour cet événement d’envergure qui contribuera directement ou indirectement à faire rayonner le Royaume à travers le continent.
Inscription au FPI ( Gratuite )

OROSTIM B2-newsletter-Test
Revue de presse
Sanofi aura bientôt un nouveau patron Sanofi aura bientôt un nouveau patron

À partir du 1er septembre prochain, Paul Hudson deviendra le nouveau directeur général de Sanofi et succédera ainsi à Olivier Brandicourt qui occupe ce poste depuis 2015. Cette décision a été prise à l’unanimité lors du conseil d’administration du Groupe qui a eu lieu le 6 juin. 

"Le conseil d'administration a souhaité vivement remercier Olivier Brandicourt pour l'énergie avec laquelle il a piloté le groupe dans une période complexe et pour sa contribution déterminante au retour de l'entreprise à la croissance", indique le géant tricolore dans un communiqué de presse.

Paul Hudson occupait jusqu’à présent le poste de président-directeur général (PDG) de Novartis Pharmaceuticals. Ce manager de 51 ans est diplômé de la Manchester Metropolitan University. Il a entamé sa carrière chez GlaxoSmithKline et Sanofi-Synthélabo avant d’occuper des fonctions de direction chez Schering-Plough. Il a ensuite rejoint AstraZeneca en 2006 afin d’y occuper différents postes, notamment au Japon et aux États-Unis.

D’après le communiqué de Sanofi, le choix de Paul Hudson est dicté par sa capacité "à relever les plus grands défis notamment en matière d’innovation et de transformation digitale, et sa maîtrise des lancements majeurs de produits".

Lire la suite
OMS : il faut plus de transparence sur les prix des médicaments OMS : il faut plus de transparence sur les prix des médicaments

Lors de la 72e Assemblée mondiale de la santé, qui s’est tenue du 20 au 28 mai dernier à Genève, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a adopté une résolution concernant la transparence sur le prix des médicaments.

Plusieurs ONG se sont mobilisées pour obtenir cette transparence notamment, Sidaction, AIDES et MSF (Médecins sans frontières). Ces organisations considèrent cette résolution comme «un progrès démocratique, car elle renforce le droit à l’information» et «un progrès pour la santé publique mondiale».

Cette recommandation sur la transparence des prix, qui a été initiée par l’Italie et soutenue par la France, risque cependant de ne pas avoir un réel impact du fait qu’elle n’a aucune valeur juridique contraignante.
Source https://www.liberation.fr

Lire la suite
Une nouvelle indication de la MIV Une nouvelle indication de la MIV

L’équipe de l’hôpital Jean-Verdier (AP-HP) à Bondy (Seine-Saint-Denis) a permis, pour la première fois, à une femme âgée de 37 ans, atteinte d’insuffisance ovarienne précoce, une maladie qui se caractérise par une baisse de fertilité et, à terme, une infertilité, de donner naissance à deux petits garçons.

Ceci a été rendu possible grâce au recours à la technique de maturation d’ovocytes in vitro (MIV) qui permet aux ovules d’atteindre in vitro le stade de maturation.

"C’est la première naissance au monde obtenue avec cette technique dans cette indication pour préserver la fertilité", a indiqué au quotidien "Le Figaro" le Dr Christophe Sifer, responsable du laboratoire de biologie de la reproduction à l’hôpital Jean-Verdier.

En pratique, l’équipe du Dr Christophe Sifer a procédé, sous échographie et sans anesthésie locale, ni stimulation hormonale à une ponction des ovocytes immatures.  


Des hormones et des facteurs de croissance ont permis de porter à maturation les ovocytes prélevés. Cette maturation demande de 24 à 48 heures. Les ovocytes qui ont atteint le stade de maturité ont été mis en contact avec des spermatozoïdes. Les embryons ont été ensuite vitrifiés en attendant qu’ils soient implantés dans l’utérus de la future maman. Pour donner toutes ses chances à la grossesse, la trentenaire a reçu des hormones pour préparer son utérus à recevoir les embryons. 

 "En France, quelques milliers de femmes, entre 3.000 et 5.000, pourraient en bénéficier, dont beaucoup atteintes de cancer", a déclaré le Pr Grynberg.

La MIV est utilisée, par ailleurs, chez des patientes atteintes de cancers, essentiellement des cancers du sein quand la nature de la tumeur constitue une contre-indication à la stimulation hormonale, ou quand une chimiothérapie d’urgence s’impose.
Source : http://sante.lefigaro.fr

Lire la suite
4-	Nunavut : un champignon pourrait être à l’origine d’un nouvel antipaludique 4- Nunavut : un champignon pourrait être à l’origine d’un nouvel antipaludique

Dans une publication dans la revue "Chemical Communications", des chercheurs de l’Université Laval ont annoncé qu’ils ont pu synthétiser une molécule provenant du Mortierella, un champignon microscopique du Nunavut. Cette molécule serait efficace contre le plasmodium, parasite responsable du paludisme.
"Cette molécule est même efficace sur une souche de malaria qui est résistante à différents médicaments", indique Normand Voyer, auteur principal de cette publication.

D’après ce chimiste, en moins de 72 heures, trois des quatre molécules isolées chez ce champignon ont mis fin à la croissance des deux souches du parasite.
Il reste, cependant, du chemin à parcourir pour que ces nouvelles molécules donnent lieu à des médicaments.
Source : 
https://ici.radio-canada.ca

Lire la suite
Les articles les plus lus sur pharmacie.ma
Un chirurgien nommé à la tête du ministère de la Santé Un chirurgien nommé à la tête du ministère de la Santé
Un partenariat public-privé pour la mise en place d'un réseau d’addictologie Un partenariat public-privé pour la mise en place  d'un réseau d’addictologie
France : Fin du remboursement des références homéopathiques France : Fin du remboursement des références homéopathiques
Prochains événements
3ème Forum de l'Officine SPOT Tunisie 2019 Le 18.10.2019 - Tunisia Lire la suite
3ème Journée du GEAIM Le 19.10.2019 - Casablanca Lire la suite
20ème Congrès international de ménopause Le 25.10.2019 - Casablanca Lire la suite
Officine Plus - 10ème Rencontre de l'officine Le 16.11.2019 - Casablanca Lire la suite
VIIème Congrès National de Pharmacoéconomie et Pharmacoépidémiologie Le 28.11.2019 - Rabat Lire la suite
Voir d’autres événements
Qui sommes-nous ? - Charte d’utilisation
Partager Contactez-nous
Se désinscrire