PHARMANEWS
La lettre hebdomadaire de pharmacie.ma
N°440 07 mai 2018
11947 Destinataires
IBERMA-bannière1 iberma-pharmanews587X137.gif
[ ÉDITORIAL ]
Un bon « Conseil », n’a point de prix !

Par Abderrahim DERRAJI

Les membres du GPIE se sont donnés rendez-vous les 4,5 et 6 mai 2018, à Casablanca, afin de prendre part à leur 52ème Assemblée générale(AG) qui s’est tenue pour la première fois dans un pays non européen.

Cette AG du GPIE a été précédée par un symposium organisé par le Conseil de l’Ordre des pharmaciens fabricants et répartiteurs (COPFR), instance qui jouit depuis 2014 du statut de membre observateur au sein du GPIE.

Placé sous le thème : « L’industrie pharmaceutique marocaine : acteur dans l’accès aux soins en Afrique », ce symposium a permis de mettre en exergue les atouts, les réalisations et les perspectives de développement de l’industrie pharmaceutique marocaine.

Cette industrie permet aujourd’hui de couvrir les besoins en médicaments des marocains et pourrait permettre au Maroc de devenir un vrai hub à même d’améliorer l’accès aux médicaments de qualité en Afrique et barrer la route aux trafics de médicaments contrefaits.

En approchant cette association européenne qui regroupe depuis 1966 des représentants de nombreuse organisations professionnelles de pharmaciens opérants dans le secteur de l’industrie pharmaceutique au sein de l’Union européenne, le COPFR a donné un exemple sur l’esprit d’initiative et d’ouverture que devrait adopter tout organisme qui a à cœur de tirer vers le haut le secteur où il opère.

Les membres du COPFR ont profité de cette rencontre inédite pour rendre un hommage appuyé à M. Reda AMAR, Directeur des professions réglementées et des ordres professionnels au sein du Secrétariat Général du Gouvernement (SGG). Comme l’ont rappelé Mme Fatima LAHMOUDDI et M. Rachid LAMRINI, respectivement présidente et vice président du COPFR, ce choix murement réfléchi des membres de leur bureau, vient récompenser « une personnalité qui fait l’unanimité et dont l’apport pour le secteur ne laisse aucun doute ».

Cette manière de faire caractérisant cette section ordinale, devrait nous inciter tous à être plus constructif et à œuvrer pour donner une bonne image de nos structures, nos institutions, notre profession et notre pays…

OROSTIM B2-newsletter-Test
Revue de presse
Santé Canada : Une mise en garde sur chaque opioïde à prescription obligatoire Santé Canada : Une mise en garde sur chaque opioïde à prescription obligatoire

Santé Canada va imposer un autocollant de mise en garde sur les emballages d’opioïdes soumis à prescription obligatoire ainsi que la remise d’un dépliant à chaque dispensation de ces médicaments.

Ces dépliants comporteront des renseignements sur les effets secondaires des opioïdes, les signes révélateurs d’un surdosage et les mesures à prendre quand il survient.

Cette mesure devrait entrer en vigueur dès le mois d'octobre prochain.
Source : https://ici.radio-canada.ca

Lire la suite
Zinbryta® : un médicament «qui n’aurait jamais dû être autorisé» ! Zinbryta® : un médicament «qui n’aurait jamais dû être autorisé» !

Dans une note d’information du 1er mai 2018, la revue «Prescrire» affirme que le daclizumab, une molécule autorisée en Europe depuis juillet 2016 sous le nom de Zinbryta®, «n’aurait jamais dû être autorisé».

Deux ans après l’autorisation de cet immuno-suppresseur indiqué dans la prise en charge de la sclérose en plaques, l'Agence européenne du médicament (EMA) a demandé sa suspension. Cette décision fait suite à la survenue de 12 cas d’inflammation cérébrale dans le monde, dont trois décès.

«L’Agence européenne du médicament n'aurait jamais dû autoriser ce médicament.» Puisque «dès le stade de l'évaluation initiale, la balance bénéfices-risques du daclizumab dans la sclérose en plaques apparaissait défavorable : les deux essais cliniques principaux du dossier d'évaluation du daclizumab ont mis en évidence de nombreux effets indésirables graves, voire mortels, notamment des atteintes hépatiques, ainsi qu'une efficacité très modeste», affirme «Prescrire», qui taxe au passage l’Agence européenne de «laxiste» ayant «fait fi» des effets graves constatés.

La revue qualifie l’autorisation de mise sur le marché de ce médicament comme étant un «nouvel exemple qui illustre la propension des agences du médicament à protéger les intérêts financiers des firmes avant les patients».

«Prescrire» conclut sa note d’information en rappelant que «le traitement de premier choix est, faute de mieux, l'interféron bêta».
Source : Prescrire

Lire la suite
Une nouvelle molécule pourrait être efficace contre l'alcoolisme Une nouvelle molécule pourrait être efficace contre l'alcoolisme

D’après un article publié dans la revue «Neuropsychopharmacology», un médicament a permis de guérir des rats et des vers rendus alcooliques. Les biologistes moléculaires de l'Université du Texas à Austin qui ont conduit ces tests espèrent pouvoir mener prochainement des essais cliniques de ce médicament chez l’Homme.

«Il existe d'autres médicaments expérimentaux contre l'alcoolisme, mais ils n'ont qu'une action limitée sur l'Homme ou donnent des effets indésirables. Notre substance, le JVW-1034, agit, elle, sur une autre chaîne de neurones et évite ces effets», a affirmé James Sahn, chercheur à l'Université du Texas.


Les derniers travaux scientifiques ont révélé que l'alcoolisme se développait suite à des mutations des gènes responsables de la transformation de l'éthanol et du fonctionnement de certaines zones du cerveau liées au plaisir, au self-control et au comportement impulsif. C’est ce qui a poussé les scientifiques à chercher des molécules à même de «corriger» le fonctionnement de ces tronçons d'ADN et des parties du cerveau qui y sont liées pour débarrasser le patient de son addiction au méthanol. 

Pour mener à bien leur expérience, les chercheurs ont commencé par placer des nématodes dans une terre imbibée d'alcool. Ils ont ensuite vérifié l’effet de nombreuses molécules sur leur comportement. Et c’est finalement le JVW-1034 qui s’est avéré le plus efficace.

Cette même molécule a été testée chez des rats rendus alcooliques. D’après les auteurs de ces travaux, même à de faibles doses, ce médicament s’est révélé efficace pour débarrasser les rongeurs de leur dépendance. En effet, les quantités d'alcool consommées par les rats ont été réduites de 30% dès les premières administrations du médicament.
Source : Neuropsychopharmacology

Lire la suite
Attention à la pâte à malaxer Slime Attention à la pâte à malaxer Slime

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) et la DGCCRF mettent en garde le public contre les risques consécutifs à la fabrication et à la manipulation de la pâte Slime.

Les enfants qui utilisent cette pâte gluante s’exposent à des produits potentiellement toxiques notamment la colle à papier et la lessive qui contiennent des conservateurs. Ces derniers peuvent libérer du formaldéhyde, des solvants irritants et des substances très allergisantes par voie cutanée.

Des cas d’atteintes cutanées ont déjà été notifiés aux centres antipoison.

L’acide borique et ses dérivés peuvent également perturber la fertilité et le développement embryo-fœtal, ce qui le contre-indique chez l’enfant.

Cette alerte concerne aussi bien les pâtes Slime «faites maison» que certains coffrets en vente et dont la teneur en bore est supérieure à la limite autorisée. D’ailleurs, deux marques ont fait l’objet d’un retrait du marché pour cette raison.
Source : Anses

Lire la suite
Vacances
Les articles les plus lus sur pharmacie.ma
NetCare : les suisses optent pour l’interprofessionnalité NetCare : les suisses optent pour l’interprofessionnalité
18,7 % de médicaments non conformes en Afrique. 18,7 % de médicaments non conformes en Afrique.
Samsung Bioepis : lancement d’essai clinique de phase 1 de SB26 Samsung Bioepis :  lancement d’essai clinique de phase 1 de SB26
Perjeta® : Une nouvelle AMM européenne pour Perjeta® Perjeta® : Une nouvelle AMM européenne pour Perjeta®
SOBRUS - bannière4
Prochains événements
18ème Journée marocaine de biologie clinique Le 27.09.2018 - Casablanca Lire la suite
2ÈME FORUM DE L'OFFICINE Le 28.09.2018 - Tunisie Lire la suite
Voir d’autres événements
Qui sommes-nous ? - Charte d’utilisation
Partager Contactez-nous
Se désinscrire