Article N° 5693

GROSSESSE

Nouvel avertissement au sujet des boissons énergisantes chez les patients atteints du syndrome du QT long familial

Résumé par Abderrahim DERRAJI - 15 mai 2017 06:37

De nouveaux avertissements ont été émis sur la consommation de boissons énergisantes chez les jeunes patients atteints du syndrome du QT long (sQTl) familial. Cet ajout fait suite aux résultats d’une nouvelle étude ayant montré que les boissons énergisantes caféinées ont des effets hémodynamiques significatifs chez les patients atteints du sQTl, en particulier une augmentation brusque de la pression artérielle.

En effet, la pression artérielle systolique et diastolique a augmenté de 6 % et 11 %, respectivement, avec la consommation de boissons énergisantes, contre 0,8 % et 3 % dans le groupe témoin.

Trois patients ont même présenté un allongement du QT corrigé dangereux de 50 ms ou plus à la suite de la consommation d’une boisson énergisante.

Dans un article publié dans la revue «  International Journal of cardiologie», Le Dr Federica Dagradi du Centre de lutte contre les arythmies cardiaques d’origine génétique, à l’IRCCS Istituto Auxologico Italiano a déclaré : « Quand un produit, en l’occurrence des boissons énergisantes, est ingéré par des millions de personnes dans le monde, une proportion de 12,5 % représente un phénomène qui ne peut plus être considéré comme limité. Les résultats nécessitent par conséquent un examen attentif. Nous devons éviter de diffuser des alertes et des craintes non fondées, mais nous ne devons pas non plus ignorer des dangers potentiels. »

Source : UNIVADIS

Sondage

Droit de substitution avec compensation économique

Pour
Contre
sans opinion

Sponsorisé par