Article N° 5645

ALLAITEMENT

Semaine nationale de la promotion de l’allaitement maternel : «Aidons les mères à allaiter leurs enfants»

Abderrahim DERRAJI - 10 avril 2017 21:35

Le ministère de la Santé organise du 10 au 16 avril, la 7e édition de la Semaine nationale de la promotion de l'allaitement maternel, sur le thème «Aidons les mères à allaiter leurs enfants, partout et à n'importe quel moment».

Cette action s’inscrit dans le cadre du Plan d’action 2012-2016 qui prévoit le soutien et la protection de l’allaitement maternel comme une stratégie prioritaire.

D’après un communiqué du ministère de la Santé, de nombreux intervenants s’impliqueront dans cette Semaine de promotion de l’allaitement maternel : départements ministériels, ONG et associations, médias, etc.

D’après le même communiqué, 26,8% des femmes pratiquent la mise au sein précoce dans la demi-heure qui suit l’accouchement et 27,8% des femmes allaitent leurs bébés exclusivement au sein durant les six premiers mois de vie, alors que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) préconise aux femmes de donner le sein au cours de la première demi-heure qui suit l’accouchement. Elle recommande également l’allaitement exclusif au sein durant les 6 premiers mois de vie et la poursuite de l’allaitement maternel jusqu'à l’âge de 2 ans.

L’allaitement maternel au Maroc connaît un recul inquiétant. En effet, en 1992, quelque 51% des enfants étaient nourris exclusivement au sein durant les six premiers mois de vie. En 2004, ils n’étaient plus que 32% ; en 2011, ce chiffre est tombé à 27,8%».

Toujours selon le communiqué du ministère de la Santé, c’est la femme habitant en milieu urbain d’un niveau culturel et socio-économique élevé qui pratique moins l’allaitement maternel exclusif jusqu'à 6 mois, précise le communiqué.

Pourtant, les bénéfices de l’allaitement maternel sont multiples. Il réduit le risque allergique chez les nourrissons à risque, protège de nombreuses pathologies (maladies digestives, diarrhée, otites, bronchites ou méningites) et participe à la prévention ultérieure de l’obésité pendant l’enfance et l’adolescence. Sans compter que les adultes ayant bénéficié jeunes de l’allaitement maternel ont une tension artérielle et une cholestérolémie inférieures à celles des enfants nourris au lait artificiel.

 

Communiqué de presse du minsitère de la santé en arabe Lien
Dépliant en arabe : Lien
Poster en français : Lien
Poster en arabe : Lien

 

 

Source : MAP

Sondage

Droit de substitution avec compensation économique

Pour
Contre
sans opinion

Sponsorisé par